Centre des salles de théâtre Elgin et Winter Garden

Situé au 189, rue Yonge, au cœur du centre-ville de Toronto, le complexe théâtral connu sous le nom de Centre des salles de théâtre Elgin et Winter Garden comprend deux théâtres pleine grandeur construits l'un au-dessus de l'autre et reliés par un grand escalier.

Situé au 189, rue Yonge, au cœur du centre-ville de Toronto, le complexe théâtral connu sous le nom de Centre des salles de théâtre Elgin et Winter Garden comprend deux théâtres pleine grandeur construits l'un au-dessus de l'autre et reliés par un grand escalier. Seul théâtre à salles superposées à avoir été construit au Canada, il est aussi connu pour son théâtre fermé avec jardin sur le toit, populaire dans les grandes villes américaines à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Historique

Marcus Loew, entrepreneur américain qui fonde la chaîne de cinémas Loew's Theatres au début des années 1900 (puis les studios de cinéma MGM), confie à l'architecte de cinémas Thomas W. Lamb la conception des théâtres Loew's Yonge Street et Winter Garden à Toronto. Le Loew's (rebaptisé l'Elgin en 1978) est inauguré le 15 décembre 1913, suivi du Winter Garden le 16 février 1914. Le théâtre inférieur possède un décor doté d’ornements qui évoque la sophistication, alors que le Winter Garden est conçu comme un théâtre de toit où les amateurs de théâtre sont entourés d'éléments décoratifs évoquant un espace extérieur. L'ambiance enchantée de jardin du théâtre supérieur se traduit par un prix des billets plus élevé que ceux du Loew's. À leur apogée, les théâtres accueillent de grands noms du vaudeville comme Milton Berle, George Burns et Gracie Allen.

Éléments architecturaux

Avec ses colonnes engagées, ses balustrades et ses pourtours de fenêtres sculpturaux, la façade principale des théâtres sur la rue Yonge présente les caractéristiques architecturales d'autres théâtres du début du XXe siècle construits dans la tradition des Beaux-Arts. On y trouve aussi un large auvent, une grande marquise ainsi qu'une billetterie indépendante. Le côté faisant face à la rue Victoria est décoré de terre cuite et de motifs en brique. La charpente en acier, essentielle pour porter la charge des théâtres superposés, permet aussi aux deux théâtres de se passer de colonnes de soutien qui obstrueraient la vue.

Le théâtre Winter Garden est conçu dans la tradition des théâtres au toit fermé. Premier en son genre au Canada, il est construit sept étages au-dessus du théâtre Elgin. Inspiré des théâtres au toit européen avec ses fleurs, ses feuilles, ses lanternes et ses murales de jardin, il compte aussi un arc de scène et 992 sièges. Avec ses vignes suspendues aux colonnes déguisées en troncs d'arbres, ses lumières scintillantes, ses fleurs resplendissantes, ses murales de jardin et ses véritables branches d'hêtre enchevêtrées au plafond, le théâtre paraît tout droit sorti d'une forêt enchantée.

Avant la construction des théâtres superposés, Loew voulait que la façade de la rue Yonge soit constituée de locaux commerciaux locatifs, mais les dimensions enfreignaient un arrêté municipal de 1912 de Toronto. Afin de contourner l'arrêté municipal, Thomas Lamb transmet des plans au bureau de l'architecte de la ville montrant une fausse entrée sur la rue Victoria. De nos jours, l'entrée de la rue Victoria est encore utilisée comme entrée des artistes.

Restauration

Au fil des années 1920, la fréquentation des deux théâtres commence à chuter. Le Loew's se convertit aux films parlants (les premières Canadiennes des films Le magicien d'Oz et Autant en emporte le vent y ont lieu). Le théâtre Winter Garden ferme ses portes le 16 juin 1928. Quant au Loew's, aujourd'hui le théâtre Elgin, il ferme ses portes en 1981. La Fondation du patrimoine ontarien exerce tout de suite des pressions pour sauver l'édifice de la démolition. Avec le soutien financier provenant de dons privés et corporatifs, du gouvernement fédéral et du gouvernement provincial, elle entreprend un important processus de restauration et de conservation.

En 1987, les théâtres subissent des rénovations d'une valeur de 29 millions de dollars. Dirigées par l'architecte Mandel Sprachman, elles s'échelonnent sur deux ans et demi. Il s'agit de la plus importante restauration d'un théâtre jamais entreprise au Canada. Après avoir été scellé pendant plus d'un demi-siècle, le plâtre moulé original du Winter Garden est restauré ou reproduit, tout comme les dorures, les finis de marbre et les peintures décoratives. Des spécialistes de la conservation mettent au point des techniques visant à nettoyer les murales peintes avec de la peinture soluble à l'eau. Ils utilisent de la pâte à pain pour les nettoyer sans endommager la peinture. Pour recréer le plafond original arboricole, 5 000 branches de hêtre véritable sont récoltées, puis entrelacées dans des matrices de fils de fer suspendues au plafond.

Afin d'inclure des éléments de confort et des services modernes, on ajoute des balcons en cascade, des halls, des espaces d'arrière-scène et de répétition et des bureaux administratifs. Désigné lieu historique national en 1982, le Centre des salles de théâtre Elgin et Winter Garden rouvre ses portes le 15 décembre 1989.

Aujourd'hui, le Centre des salles de théâtre Elgin et Winter Garden est l'un des seuls édifices conçus par l'architecte Thomas W. Lamb encore debout. Il est encore utilisé comme lieu de spectacle, accueillant des comédies musicales, des pièces de théâtre, des opéras, des spectacles de danse, des concerts et des conférences.