Charles Foulkes

Charles Foulkes, officier (Stockton-on-Tees, Angl., 3 janv. 1903 -- Ottawa, 12 sept. 1969). Après ses études à London (Ontario), il entre dans l'Armée canadienne en 1926.

Charles Foulkes, officier (Stockton-on-Tees, Angl., 3 janv. 1903 -- Ottawa, 12 sept. 1969). Après ses études à London (Ontario), il entre dans l'Armée canadienne en 1926. Il commande la 2e Division d'infanterie canadienne en Normandie avant d'assumer le commandement du 1er Corps d'armée canadien en Italie (novembre 1944), puis dans le Nord-Ouest de l'Europe (février 1945). En mai 1945, il accepte la capitulation des forces allemandes en Hollande, et rentre au Canada en tant que chef de l'état-major général. En 1951, il est nommé président des chefs d'état-major. Défenseur de liens militaires étroits avec les États-Unis, il démissionne en 1960 pour marquer son opposition aux politiques antinucléaires du gouvernement Diefenbaker. Il enseigne la stratégie militaire à l'U. Carleton (1968-1969).