Clarenville

Clarenville, ville de T.-N.; 6036 (recens. 2011), 5274 (recens. 2006); const. en 1951. Clarenville est située sur une longue langue de terre pittoresque, en face de l'ÎLE RANDOM, sur la rive Ouest de la BAIE DE LA TRINITÉ.

Clarenville, ville de T.-N.; 6036 (recens. 2011), 5274 (recens. 2006); const. en 1951. Clarenville est située sur une longue langue de terre pittoresque, en face de l'ÎLE RANDOM, sur la rive Ouest de la BAIE DE LA TRINITÉ. La municipalité de Clarenville découle de la fusion, au début des années 1890, de cinq petites localités fondées au milieu des années 1800 et vivant de l'industrie forestière et de l'industrie du bois de sciage. L'origine du nom de la ville est inconnue, mais on pense qu'elle devait s'appeler à l'origine Clarenceville, en l'honneur du duc de Clarence, petit-fils de la Reine Victoria, appellation qui a fini par devenir Clarenville en 1901. En 1994, Shoal Harbour, ville d'exploitation forestière constituée en 1972, est fusionnée avec Clarenville. Jusqu'en 1996, la ville est connue sous le nom de Clarenville-Shoal Harbour.

Située à l'entrée de la péninsule de Bonavista, sur la première ligne du Newfoundland Railway, Clarenville est choisie pour être l'une des cinq grandes gares entre St. John's et Port aux Basques en 1891; elle devient plus tard le terminus de la ligne secondaire de Bonavista, construite de 1909 à 1911. La ville devient rapidement un centre de TÉLÉCOMMUNICATIONS lorsque les premiers câbles téléphoniques sous-marins transatlantiques (TAT-1 et TAT-2) entre l'Amérique du Nord et l'Europe y arrivent, en 1956 et en 1958 respectivement. La construction navale (à partir de 1942), des usines d'asphalte et de créosote, ainsi que l'agriculture et le tourisme ont joué un rôle important dans son économie.

Aujourd'hui, il ne reste qu'une petite industrie de construction navale, et Clarenville est avant tout un centre de services pour la région environnante. Les deux principales entreprises de la région sont North Atlantic Refining, à COME BY CHANCE, et une usine de fabrication, à Bull Arm, qui fabrique et entretient des pièces pour l'industrie du pétrole marin.