Clubs automobiles

Les premiers clubs et associations touristiques sont d'abord destinés aux voyageurs par train, à vélo ou à pied. Les clubs automobiles se forment plus tard lorsque l'automobile devient un moyen de transport plus répandu.

Clubs automobiles

Les premiers clubs et associations touristiques sont d'abord destinés aux voyageurs par train, à vélo ou à pied. Les clubs automobiles se forment plus tard lorsque l'automobile devient un moyen de transport plus répandu. Ces clubs ont essentiellement un caractère social et sont presque entièrement confinés à l'Europe jusqu'à la fin du XIXe siècle. Au début du XXe siècle, les automobilistes en Europe et en Amérique sentent le besoin de se rencontrer pour discuter des questions qui les préoccupent comme les lois qui limitent leurs activités, la présentation de courses, le développement de l'automobile comme moyen de transport, le soutien accordé au progrès technologique et la protection des droits des automobilistes face à un public hostile.

Au Canada, les premiers clubs automobiles voient le jour en 1903 avec la fondation des clubs de Hamilton et de Toronto, à une époque où l'on compte moins de 178 automobiles au pays. En 1913, une douzaine de petits clubs automobiles provinciaux et régionaux décident de s'unir pour fonder l'Association canadienne des automobilistes (le CAA), sans but lucratif, dont le mandat est de mieux faire connaître l'automobile et d'améliorer l'état des routes et l'automobilisme en général. Aujourd'hui, le CAA est l'une des plus grands organisations au Canada pour les consommateurs et compte 9 clubs constitués à l'échelle nationale et plus de 5 millions de membres. Le mandat de l'Association s'est élargi afin de jouer un rôle majeur dans les domaines de réglementation de la circulation et de la politique de la société concernant les automobilistes.

Le CAA est un club important faisant partie d'un réseau international qui regroupe environ 200 associations touristiques et clubs automobiles dont l'objectif commun est de promouvoir les voyages, le tourisme et de préserver et protéger les droits et privilèges des automobilistes. Chacune de ces organisations indépendantes est composée de plusieurs clubs et bureaux répartis dans toutes les régions où l'on trouve des véhicules automobiles et des touristes. L'objectif premier de ce réseau, qui comprend des milliers de bureaux affiliés dans plus de 100 pays, est d'assurer à ses membres un accès aux services offerts par ces clubs, partout où ils voyagent.


Liens externes