Crown Point

Grande péninsule commandant stratégiquement le passage étroit de la partie sud-ouest du lac CHAMPLAIN, dans le Nord de l'État de New York. En 1731, les Français y construisent le fort Saint-Frédéric pour défendre leur position territoriale de l'invasion des colonies britanniques d'Amérique.

Crown Point

Grande péninsule commandant stratégiquement le passage étroit de la partie sud-ouest du lac CHAMPLAIN, dans le Nord de l'État de New York. En 1731, les Français y construisent le fort Saint-Frédéric pour défendre leur position territoriale de l'invasion des colonies britanniques d'Amérique. Le fort constitue une base d'opérations importante de la région du lac Champlain pendant la GUERRE DE SEPT ANS; on y repoussera plusieurs tentatives de capture de la part des troupes britanniques. Vers la fin de la guerre, la Nouvelle-France étant sur le point de tomber aux mains des troupes britanniques, les Français détruisent et incendient le fort avant que les Anglais ne l'atteignent en 1759. Les Britanniques occupent les lieux et entreprennent la construction du fort Crown Point, plus imposant. En 1773, le fort encore inachevé est détruit en grande partie par un incendie accidentel dans l'un des édifices en bois sec.

Au début de la GUERRE DE L'INDÉPENDANCE AMÉRICAINE, le fort Crown Point est occupé par les rebelles coloniaux, puis repris par les troupes royales et loyalistes pendant la campagne du général John BURGOYNE en 1777, avant la défaite de ce dernier à la bataille de Saratoga. Le fort demeure aux mains des Britanniques et sert de base d'attaques aux Loyalistes, qui lancent des offensives contre des fermes et des colonies de peuplement qui aident les rebelles. En 1781, quand le conflit tire à sa fin, Crown Point sera presque entièrement délaissé. L'État de New York rachète l'endroit en 1910. Aujourd'hui, c'est un lieu historique.