Fort Ticonderoga

Le Fort Ticonderoga (Carillon), dont le nom signifie « endroit au milieu des eaux », occupe un emplacement stratégique au confluent des lacs Champlain et George, dans le Nord de l'État de New-York.

Fort Ticonderoga

Le Fort Ticonderoga (Carillon), dont le nom signifie « endroit au milieu des eaux », occupe un emplacement stratégique au confluent des lacs Champlain et George, dans le Nord de l'État de New-York. Construit par les Français en 1755 pour protéger CROWN POINT et la route menant au Canada, c'est là que se déroule en juillet 1758 la bataille de Ticonderoga, au cours de laquelle le marquis de MONTCALM repousse l'attaque des Britanniques, pourtant supérieurs en nombre. Les Français abandonnent le fort l'année suivante. En mai 1775, au début de la guerre de l'Indépendance américaine, des rebelles de la colonie prennent possession du fort sans combattre. En 1775, les Britanniques réoccupent brièvement les lieux, mais se retirent l'année suivante après la reddition du général John BURGOYNE à Saratoga (New-York). Depuis les années 1820, la famille Pell possède et administre le Fort Ticonderoga et l'a restauré pour lui rendre son aspect général du XVIIIe siècle.