Cupids

Cupids, ville de T.-N.; pop. 761 (recens. 2011), 790 (recens. 2006); const. en 1965. Cupids est située dans la partie sud-ouest de la BAIE DE LA CONCEPTION, le long de la PRESQU'ÎLE AVALON.

Cupids, ville de T.-N.; pop. 761 (recens. 2011), 790 (recens. 2006); const. en 1965. Cupids est située dans la partie sud-ouest de la BAIE DE LA CONCEPTION, le long de la PRESQU'ÎLE AVALON. Cet endroit, connu à l'origine sous le nom de Cupers Cove (1612), s'appelle par la suite Cuperts, Coopers et Copers Cove (peut-être des variantes d'un surnom anglais). En août 1610, John GUY y établit la Plantation forestière maritime, la première tentative de colonisation par la LONDON AND BRISTOL COMPANY et l'un des premiers établissements britanniques dans le Nouveau Monde. La colonie, gouvernée par Guy en vertu de la première charte de cette compagnie, marque les débuts de la colonisation à Terre-Neuve et donne lieu à la première naissance connue d'un Anglais sur l'île (27 mars 1613).

Guy, John
En 1610, Guy fonde une colonie à Cuper's Cove (ultérieurement Cupids), à Terre-Neuve (avec la permission de Newfoundland Collection MF-231, Centre for Newfoundland Studies Archives, Université Memorial).

La colonie comme telle se dissout entre 1621 et 1631. Toutefois, on retrouve par la suite des pêcheurs itinérants sur ce site qui se peuple de résidants permanents au début du XVIIIe siècle. Dans cette localité, les principales sources d'emploi sont la pêche à la morue, une activité prospère, ainsi que la chasse annuelle au phoque. De nos jours, on trouve dans ce village de pêcheurs beaucoup de plaques commémoratives et de monuments historiques. En 1978, des fouilles archéologiques permettent de découvrir une fosse à sciage, une fosse à purin, les fondations de bâtiments et ce qui pourrait être une palissade et un quai, vestiges qui concorderaient en gros avec la description des lieux laissée par Guy.


Lecture supplémentaire

  • G.T. Cell, English Enterprise in Newfoundland 1577-1660 (1969).