Allard De Ridder

Allard De Ridder. Chef d'orchestre, altiste, compositeur (Dordrecht, Hollande, 3 mai 1887 - Vancouver, 13 mai 1966). B.Mus. (Toronto) 1943, D.Mus. (ibid.) 1945. Il étudia le violon et la direction d'orchestre en Hollande et au Cons. de Cologne.

Allard De Ridder

Allard De Ridder. Chef d'orchestre, altiste, compositeur (Dordrecht, Hollande, 3 mai 1887 - Vancouver, 13 mai 1966). B.Mus. (Toronto) 1943, D.Mus. (ibid.) 1945. Il étudia le violon et la direction d'orchestre en Hollande et au Cons. de Cologne. Johan Wagenaar, Fritz Steinbach et Willem Mengelberg furent parmi ses professeurs. Il fut chef d'orchestre invité à Arnhem, La Haye et Amsterdam ainsi que dans d'autres villes européennes. Il dirigea l'Opéra national à Amsterdam pendant deux saisons. En 1919, il émigra aux É.-U. et, après de brèves saisons avec les orchestres de Boston et de Richmond, Virg., devint altiste et chef d'orchestre adj. de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles. Plusieurs de ses oeuvres symphoniques furent créées à cette époque.

En 1930, à l'invitation de Mme B.T. Rogers, il dirigea un concert de l'Orchestre symphonique de Vancouver (réorganisé pour l'occasion). Ceci l'amena à diriger dans cette ville quatre concerts par année jusqu'en 1933, année où il s'établit au Canada à titre de chef permanent de l'OS de Vancouver (1933-41). Peu de temps après, il forma l'Allard de Ridder Chamber Music Quartette. En 1934, il mit sur pied des concerts d'été subventionnés par B.C. Electric, à Stanley Park, et persuada W.H. Malkin de financer la construction de l'actuel Malkin Bowl. Il fut aussi chargé de cours invité à l'Université de la Colombie-Britannique (1936-37).

Établi à Toronto en 1941, il se joignit au Quatuor à cordes Hart House, enseigna au TCM (RCMT) et se produisit comme chef invité aux Concerts symphoniques Promenade (1942) et avec le TSO (1943). Cette même année, il fut aussi chef invité du National Symphony Orchestra à Washington. Il fut fondateur et chef de l'Orchestre philharmonique d'Ottawa (1944-50) et chef invité à Vancouver avant de se fixer définitivement dans cette ville en 1952. Il devint alors chef du Holland Choir de l'endroit et se produisit de nouveau avec l'OS de Vancouver en 1957 pour diriger ses Variations on a Swabian Folk Song.

Au cours de ses dernières années à Vancouver, il enseigna la direction, l'alto et la composition. Parmi ses élèves au Canada figurèrent John Avison,. Bryan Gooch, Hans Gruber, Klemi Hambourg, Ricky Hyslop, Arnold McLeod et Doug Randle. Au nombre des ses oeuvres pour orchestre, citons un concerto pour violon, quatre poèmes symphoniques (Titania, On the Ocean, Song of Lamia et In the Woods), un Sketch pour flûte, violon et orchestre, une Ouverture en ré et un Intermezzo. Il écrivit également un quatuor à cordes, un scherzo pour choeur a cappella (Beware of Love), et plusieurs mélodies. Il était respecté de ses élèves pour son érudition, l'accent qu'il mettait sur la discipline dans l'exécution et l'écriture, et pour ses vues pénétrantes sur la musique de Beethoven, Mendelssohn (un ancêtre direct de sa femme) et Reger.


Lecture supplémentaire

  • Mason, Lawrence. 'Classified summary of principal works by Allard de Ridder and W.O. Forsyth,' Toronto Globe, 18 Jul 1936