Détroit d'Hécate

Masse d'eau de 48 à 140 km de largeur, reposant sur un bassin peu profond (moins de 45 m à l'extrémité nord) et séparant les HAIDA GWAII et la terre ferme de la Colombie-Britannique.

Masse d'eau de 48 à 140 km de largeur, reposant sur un bassin peu profond (moins de 45 m à l'extrémité nord) et séparant les HAIDA GWAII et la terre ferme de la Colombie-Britannique. Les conditions météorologiques maritimes y sont extrêmes : les tempêtes d'hiver, qui prennent naissance dans le golfe de l'Alaska, engendrent dans le détroit de hautes vagues et des vents dépassant constamment les 40 km/h à l'extrémité sud de l'île Moresby. Le détroit, au large, et de nombreux bras de mer abrités recèlent une abondante vie sous-marine.

Économie

La pêche au flétan, au poisson de fond, au hareng, aux crustacés et au saumon est concentrée autour de PRINCE RUPERT. Les HAÏDAS, dont les établissements riverains sur la côte Est de Haida Gwaii datent de 6000 à 8000 ans, naviguent dans les eaux du détroit d'Hécate pour y faire des échanges et du pillage. L'explorateur espagnol Jacinto Caamano (1792) est le premier Européen à naviguer dans le détroit; celui-ci est cependant nommé d'après un sloop à roues à aubes britannique qui fait le levé du littoral du Pacifique Nord de 1860 à 1863. Le forage pétrolier en mer, dans le secteur Sud du détroit, commence durant les années 50 et prend fin en 1972.


Liens externes