Force de réserve du Canada

La Force de réserve du Canada est composée de membres à temps partiel des FORCES ARMÉES, dont le rôle est de renforcer les effectifs de la Force régulière et d'apporter un soutien à cette dernière.

Force de réserve du Canada

La Force de réserve du Canada est composée de membres à temps partiel des FORCES ARMÉES, dont le rôle est de renforcer les effectifs de la Force régulière et d'apporter un soutien à cette dernière. Le service militaire obligatoire généralisé, qui était imposé aux premiers colons, s'est finalement transformé en service militaire volontaire à temps partiel. Malgré la création d'une force terrestre régulière permanente, l'image traditionnelle d'une force de réserve (milice) est demeurée l'un des aspects prédominants du service militaire canadien. Il faut attendre les années 1950 pour voir les effectifs des unités de l'armée régulière dépasser ceux des unités de milice. La Réserve des volontaires de la Marine royale est créée en 1914, même si les milices coloniales comportaient des compagnies navales depuis longtemps déjà. L'Aviation canadienne, qui voit le jour en 1920, était à toute fin pratique une milice de l'air jusqu'à ce que soit formée, en 1924, l'Aviation royale du Canada, laquelle dispose dès le départ d'unités de réserve.

La Force de réserve actuelle est divisée en quatre sections : la Première réserve, la Réserve supplémentaire, le Cadre des instructeurs des cadets et les Canadian Rangers. La Première réserve est commandée par le Chef d'état-major de la défense (CEMD) par le biais des commandants des différents commandements et des formations intermédiaires. Elle regroupe quelque 30 000 officiers et militaires du rang, et se compose de la Réserve navale, de la Milice, de la Réserve aérienne, du cadre de la Première réserve du QGDN et de la Réserve des communications, dans lesquelles on retrouve des volontaires qui s'entraînent le soir et les fins de semaines, ou encore lors de courts séjours dans des camps militaires.

La Réserve supplémentaire regroupe environ 54 000 officiers et militaires du rang ayant quitté la Force régulière ou la Première réserve, mais qui sont toujours disponibles en cas de besoin. Les personnes n'ayant pas d'expérience militaire, mais possédant des aptitudes ou des connaissances correspondant à des besoins militaires peuvent également faire partie de cette réserve, qui sert principalement à compléter les autres composantes des Forces canadiennes en cas de d'urgence nationale ou de mobilisation.

Les quelque 6 000 officiers formant le Cadre des instructeurs des cadets (CIC) ont pour rôle de superviser, encadrer et former les CADETS. Le CIC représente l'armée, la marine et l'aviation.

Les Canadian Rangers sont des réservistes habitant des régions inhospitalières où la population est clairsemée et où le soutien par d'autres composantes des Forces canadiennes serait trop difficile ou coûteux. Ils apportent aux Forces canadiennes leur connaissance approfondie de l'environnement local. Les Rangers soutiennent le programme des Rangers juniors canadiens (RJC), un programme pour les jeunes de 12 à 18 ans vivant dans les collectivités éloignées et isolées.


Liens externes