Grande Cache

Au début des années 1900, des Autochtones venus du PARC NATIONAL JASPER s'y établissent.

Grande Cache, ville de l'Alberta; population 3783 (recens. 2006), 3828 (recens. 2001); construite en 1983. Grande Cache est située à 430 km au nord-ouest d'Edmonton, sur un plateau dans la montagne, près du confluent des rivières Smoky et Sulphur.

Au début des années 1900, des Autochtones venus du PARC NATIONAL JASPER s'y établissent. Les Aseniwuche Winewak (« peuple des montagnes Rocheuses » en langue crie) sont les descendants de guides iroquois qui avaient mené les commerçants de fourrures vers l'Ouest et d'autochtones originaires de la région. Grande Cache est fondée en 1966 pour loger des mineurs venus extraire le charbon cokéfiable. Même si le charbon avait été repéré depuis longtemps, son exploitation ne s'est fait qu'avec le développement du marché des hauts fourneaux japonais et l'achèvement de la ligne de l'Alberta Resources Railway vers le nord à partir de la ligne principale du Canadien National. Les premières maisons sont construites en 1969 et bientôt Grande Cache devient une ville modèle au plan urbain bien ordonné. Son nom lui vient d'une « grande cache » de fourrures qui aurait été abandonnée par Ignace Giasson en 1820.

Au début des années 2000, l'économie de Grande Cache a souffert un coup. La mine est fermée (2000), et le deuxième employeur d'importance de la ville, une scierie, a fermé ses portes en 2004. Les deux ouvriront plus tard grâce à un nouveau propriétaire. L'économie de Grande Cache est soutenue davantage par une prison fédérale, une centrale électrique pour le service de l'exploration du pétrole et du gaz naturel, et le tourisme. La ville est la porte d'entrée du parc naturel Willmore. Chaque année, elle accueille les participants de la Canadian Death Race, une course de 125 km qui traverse trois sommets de montagne. Le Grande Cache Mountaineer est l'hebdomadaire de l'endroit.