Irwin, William Arthur

William Arthur Irwin, éditeur et diplomate (Ayr, Ont., 27 mai 1898 -- Victoria, C.-B., 9 août 1999). Il est connu pour avoir fait de Maclean's le vrai magazine national du Canada. Nationaliste convaincu, il se donne pour tâche d'expliquer le Canada aux Canadiens.

Irwin, William Arthur

William Arthur Irwin, éditeur et diplomate (Ayr, Ont., 27 mai 1898 -- Victoria, C.-B., 9 août 1999). Il est connu pour avoir fait de Maclean's le vrai magazine national du Canada. Nationaliste convaincu, il se donne pour tâche d'expliquer le Canada aux Canadiens. Éditeur tenace, Irwin est aussi un remarquable chasseur de têtes qui croit à la recherche minutieuse et qui attire et forme une génération entière de jeunes écrivains, qui sont soit des membres du personnel, soit des collaborateurs pigistes. Parmi eux, citons Blair Fraser, Ralph Allen, Pierre Berton, Fred Bodsworth, Sidney Katz, June Callwood et Trent Frayne. Il appâte des têtes d'affiche du calibre de A.J. Casson et des écrivains de fiction de qualité comme W.O. Mitchell et Morley Callaghan. Il sert outre-mer lors de la Première Guerre mondiale, pour ensuite travailler comme reporter et correspondant à Ottawa pour deux journaux de Toronto. Il se joint au magazine Maclean's en 1925. Bien que l'éditeur attitré, H. Napier Moore, soit un Anglais loquace, le taciturne Irwin devient rapidement la force motivante du magazine, bien avant qu'il prenne le titre d'éditeur en 1945. Le dévoilement, au début de la guerre, du SCANDALE DU FUSIL BREN par George Drew est en grande partie dû aux manoeuvres en coulisses d'Irwin. En 1950, il quitte Maclean's et devient commissaire pour l'Office national du film, où il rencontre et épouse la poétesse Patricia K. PAGE. De 1953 à 1964, outre-mer, il occupe plusieurs postes diplomatiques importants et revient travailler au Canada comme éditeur du Victoria Times jusqu'en 1971.