John Richard English

John Richard English, historien, professeur, politicien (né le 26 janvier 1945 à Woodstock, en Ontario).

English, John
(Avec la permission du Centre pour l'innovation dans la gouvernance internationale)\r\n

John Richard English, historien, professeur, politicien (né le 26 janvier 1945 à Woodstock, en Ontario). Après avoir terminé un baccalauréat à l'Université de Waterloo, John English entreprend des études supérieures à l'Université Harvard, où il obtient un doctorat en 1973. Il revient enseigner à Waterloo où il devient professeur titulaire en 1985.

Son premier ouvrage d'importance, The Decline of Politics: The Conservatives and the Party System (1977), lui vaut d'être reconnu comme un grand historien de la politique et des idées canadiennes. Par ailleurs, John English coécrit avec Robert Bothwell et Ian Drummond deux volumes sur l'histoire du Canada au XXe siècle. Les trois auteurs jugent positive l'histoire du Canada, contrairement à maints érudits canadiens, qui mettent l'accent sur les faiblesses du pays en le peignant comme une colonie des États-Unis.

Par son œuvre sur les premiers ministres canadiens, John English s'est imposé comme le biographe historien prééminent au Canada. Son œuvre en deux tomes sur Lester Pearson lui a valu trois prix nationaux. En 2006, il a publié le premier tome de sa biographie de Pierre Trudeau et est devenu directeur général du Dictionaire biographique du Canada.

Député du parti Libéral de 1993 à 1997, John English a été affecté à diverses fonctions au sein du gouvernement fédéral; il a été notamment président du conseil d'administration du Musée canadien des civilisations et envoyé spécial du Canada pour les élections au Conseil de sécurité des Nations unies. De 2001 jusqu'à 2009, il servit a tant que directeur général au Centre pour l'innovation dans la gouvernance, le plus important groupe de réflexion canadien sur les affaires internationales, dont il est le directeur général.


En savoir plus // John English