JumpStart Performance Society



JumpStart Performance Society

Fondée en 1984 par l'athlète Lee Eisler et l'écrivain Nelson Gray, JumpStart Performance Society se fait vite connaître par ses vidéos de danse et ses oeuvres de danse théâtrale qui se caractérisent par un puissant mélange de mots et de mouvements, et par la recherche d'applications aux spectacles sur scène des nouvelles technologies de communication.

Durant ses premières années, JumpStart rempli des commandes prestigieuses lors d'EXPO 86, à Vancouver, y présentant des spectacles au pavillon du Canada, au World Festival, ainsi qu'aux jeux Olympiques d'hiver à Calgary. Durant leurs années de partenariat, Eisler et Gray produisent des oeuvres importantes de danse théâtrale comme, entre autres, Cory, Cory (1987) et Berlin Angels (1990).

Quand les fondateurs se séparent en 1992, Lee Eisler assume seule la direction artistique de JumpStart tandis que Nelson Gray forme la compagnie multimédia, Savage Media. Sous la direction de Lee Eisler, JumpStart poursuit sa tradition de partenariats créateurs, en travaillant tant avec des peintres, des poètes, des chanteurs, des compositeurs et des comiques qu'avec des danseurs. La compagnie se distingue notamment par l'imbrication du texte et du langage corporel, par une danse narrative très imagée et des relations physiques évocatrices, ainsi que par le recours à l'humour pour aller au fond des choses.

Vers le milieu des années 1990, l'intérêt croissant de Lee Eisler pour les techniques non linéaires du cinéma et du vidéo qui changent les points de vue informe sa trilogie sur les femmes et le pouvoir : Laughing Years, 4 Fridas et Matters of the Flesh. Ses vidéos de danse réalisés à la même période comprennent The Last Bough (1994), Stonewash (1996) et Deep West (1997, une adaptation vidéo d'une oeuvre pour la scène). Les vidéos de danse de Lee maEisler sont diffusés sur les ondes de PBS, Bravo et Knowledge Network.

La JumpStart Performance Society a fait des tournées au Canada, dans le Nord-Ouest et le Midwest américain, et en Europe. Lors d'une tournée en 1991, la compagnie a présenté Berlin Angels à Essen et à Francfort, en Allemagne. La compagnie a donné des représentations au Festival Danse Canada à Ottawa et au Festival international de la nouvelle danse à Montréal. Elle a aussi donné des spectacles aux festivals Seattle Bumbershoot et On the Boards, et dans le cadre d'invitations au John Michael Kohler Art Centre dans le Wisconsin et chez Dancers with Latitude à Whitehorse.

Ses oeuvres les plus récentes reflètent l'évolution de ses centres d'intérêts en tant que directrice artistique. Running Shoe Point (1998) met en scène des danseurs chaussés de pointes spécialement conçues pour ressembler à des chaussures de sport, convention revisité par Eisler dans Desperately Seeking (1999). Cette collaboration entre JumpStart et WINNIPEG'S CONTEMPORARY DANCERS est présentée par les deux compagnies réunies à Vancouver et à Winnipeg. Cette oeuvre permet à madame Eisler de préciser son engagement à mener des expériences créatrices au moyen de la collaboration et à approfondir son nouveau rôle de professeure et de mentor. Plus récemment, elle a conçu et présenté des ateliers de création pour des chorégraphes, des danseurs et des artistes dans les domaines du théâtre physique et de la danse théâtrale.

En 1995, Lee Eisler a reçu le prix Jacqueline Lemieux du Conseil des arts du Canada en reconnaissance de sa contribution à la danse canadienne.