Kimberley

Reconnue pour ses talents sportifs, la ville remporte la coupe Allan et le Championnat du monde de hockey en 1937-1938 et la coupe Allan de nouveau en 1978.

Kimberley, ville de la C.-B.; population 6139 (recens. 2006), 6484 (recens. 2001); const. en 1944. Kimberley est située dans une vallée bordée à l'est par les Rocheuses et à l'ouest par la chaîne Purcell, à 31 km au nord-ouest de Cranbrook. Depuis la découverte des mines Sullivan et North Star en 1892, Kimberley est surtout une ville minière. La Consolidated Mining and Smelting (aujourd'hui Cominco Ltd.) prend le contrôle de la mine Sullivan en 1920 et utilise un procédé de pointe pour isoler les substances qui composent le minerai. Dès 1937, la mine Sullivan représente 10 p. 100 de la production mondiale de zinc, de plomb et d'argent, et devient la plus importante du monde. L'étain et le fer sont transformés à Kimberley jusqu'en 1972. Les produits dérivés de l'exploitation de la mine permettent l'ouverture d'une usine d'engrais près de Cominco.

Reconnue pour ses talents sportifs, la ville remporte la coupe Allan et le Championnat du monde de hockey en 1937-1938 et la coupe Allan de nouveau en 1978. La revitalisation du centre-ville sur un thème bavarois dans les années 70 et le développement d'installations de loisir (golf, ski) ont permis à Kimberley de passer d'une économie basée sur les ressources naturelles à une économie axée sur le tourisme et la retraite.