La Peltrie, Marie-Madeleine de Gruel de



Ursulines, couvent des
Le premier couvent des Ursulines est construit en 1642. Cette illustration de Joseph Légaré est une vue d'ensemble (avec la permission du couvent des Ursulines).

La Peltrie, Marie-Madeleine de Gruel de

Marie-Madeleine de Gruel de La Peltrie, née Chauvigny, protectrice des ursulines de Nouvelle-France (Alençon, France, 1603 -- Québec, 18 nov. 1671). Aristocrate de naissance, veuve à 22 ans, Mme de La Peltrie, influencée par les Relations des Jésuites, décide de consacrer sa vie et sa fortune aux missions amérindiennes. Elle est présentée à MARIE DE L'INCARNATION, avec qui elle fait le voyage à Québec en compagnie de deux ursulines pour fonder un couvent en 1639. Sauf pour une absence de 18 mois pendant laquelle elle aide à la fondation de la colonie idéaliste de VILLE-MARIE (Montréal) en 1642, elle vit cloîtrée avec les religieuses qu'elle finance. À sa mort, elle est inhumée dans la chapelle des ursulines, et son coeur est envoyé aux jésuites.