Labyrinthe

Labyrinthe (1967) est une installation multi-chambre. C'est la réussite inégalée de l'EXPO 67 et l'accomplissement suprême de l'OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA (ONF).

Labyrinthe

Labyrinthe (1967) est une installation multi-chambre. C'est la réussite inégalée de l'EXPO 67 et l'accomplissement suprême de l'OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA (ONF). Conçu par Roman KROITOR, monté par Tom DALY et réalisé par Hugh O'Connor et Colin LOW, avec la participation de Wally Gentleman et de beaucoup d'autres. Labyrinthe comprend trois chambres fondées sur le mythe grec de la descente de Thésée dans le labyrinthe pour tuer le Minotaure. Il a pour but de raconter, dans un film de 45 minutes, l'histoire du genre humain. Tout comme Thésée avance dans les passages mystérieux du labyrinthe, l'humain avance dans le temps pour explorer la planète Terre et son environnement, de l'homme des cavernes à l'homme de l'espace.

La première chambre est remplie d'écrans au sol et aux murs et donne aux spectateurs une impression de participation comme s'ils étaient dans l'espace et que le monde était loin en dessous. La deuxième chambre est un passage de transition formé par des prismes miroirs qui scintillent comme un million d'étoiles lorsque la lumière en sort. La troisième chambre est un auditorium comprenant cinq projecteurs et écrans sur lesquels se déroule la lutte symbolique. Plusieurs équipes de caméramans de l'ONF tournent des séquences dans le monde entier pour cette chambre. Les cinq films sont par la suite compilés en une version pour écran plat, qui paraît en 1979 sous le nom de In the Labyrinth (v. f. Dans le labyrinthe). L'installation est une source d'inspiration pour l'élaboration du système de projection IMAX.