L'Anse Amour, site de

Le site contient le tertre funéraire le plus ancien qu'on ait trouvé en Amérique du Nord à ce jour. Il date d'environ 7 500 ans et est de forme circulaire et d'un diamètre de 8 m. Il est recouvert de gros rochers qui protègent un caveau funéraire vide déposé sur un lit de cailloux.

Sépulture à L
Reconstitution de l'artiste. Le corps de l'enfant a été placé face contre terre, la tête en direction de l'ouest. On s'apprête à déposer une large dalle de pierre sur le dos de l'enfant, que l'on saupoudre d'ocre rouge (avec la permission du Musée canadien des civilisations).
L
Ces quatre artefacts ont été trouvés enterrés avec le squelette d'un enfant à L'Anse-Amour. À gauche : une flûte fabriquée dans l'os de l'aile d'un oiseau de grande taille. À droite : un grand couteau ou une pointe de lance taillée dans du quartz. En bas, au centre : un pilon fait de bois d'animal utilisé pour broyer l'ocre rouge. En haut : un harpon détachable (avec la permission de la Memorial University of Newfoundland).

L'Anse Amour, site de

L'Anse Amour est un site archéologique situé sur la côte du détroit de Belle-Isle, dans le Sud du LABRADOR. Il est occupé entre 5500 et 2000 av. J.-C. par des Autochtones de la période ARCHAÏQUE maritime, pour qui la région est un territoire qui sert à pêcher et à chasser le PHOQUE et le MORSE au harpon.

Le site contient le tertre funéraire le plus ancien qu'on ait trouvé en Amérique du Nord à ce jour. Il date d'environ 7 500 ans et est de forme circulaire et d'un diamètre de 8 m. Il est recouvert de gros rochers qui protègent un caveau funéraire vide déposé sur un lit de cailloux. Plus bas, on a découvert le squelette d'un adolescent, couvert d'ocre rouge, accompagné de plusieurs pointes de lances et couteaux en pierre ou en os, d'une défense de morse, d'une pointe de harpon, d'une sculpture en ivoire et d'un sifflet en os. On estime que la cérémonie funéraire a dû demander une semaine de travail au groupe de chasseurs local.

Après avoir été dégagé en 1974, le tertre funéraire a été restauré dans sa forme initiale et les gens peuvent maintenant visiter le site. L'importance du tertre funéraire de L'Anse Amour a été reconnue en 1978, année au cours de laquelle le site a été déclaré LIEU HISTORIQUE national.

Voir aussi ARCHÉOLOGIE et PRÉHISTOIRE.


En savoir plus