Gagnon, Lee

Lee Gagnon. Saxophoniste ténor et alto, flûtiste, arrangeur, compositeur (Amqui, péninsule de Gaspé, sud de Matane, Québec, de parents amér., 2 septembre 1934).

Gagnon, Lee

Lee Gagnon. Saxophoniste ténor et alto, flûtiste, arrangeur, compositeur (Amqui, péninsule de Gaspé, sud de Matane, Québec, de parents amér., 2 septembre 1934). Ses professeurs au CMM furent Joseph Moretti (clarinette, 1952-56), Arthur Romano (saxophone, 1954-60) et Rafael Masella (clarinette, 1956-59). Il étudia aussi la composition avec Conrad Letendre (Université de Montréal, 1956-61) et Michel Perrault, et la flûte avec Jeanne Baxtresser (1962-66). Après avoir joué du saxophone et de la clarinette au sein de la musique du Corps royal canadien des magasins militaires (1956-59), il commença en 1959 à travailler dans des orchestres de cabarets et de boîtes de nuit à Montréal. Il dirigea à son tour un orchestre de jazz de 10 musiciens (1960-66) puis un quatuor (ou un quintette) de jazz (1966-72) qui connut du succès. Le premier participa au Festival de jazz de Montréal en 1962 et 1963 et joua dans des boîtes de nuit locales. Le second se produisit dans des boîtes de nuit (dont la « Jazztek » de Gagnon, au café La Bohème), à l'Expo 67, à la radio (notamment, « Jazz en liberté ») et à la télévision de la SRC, avec l'OSM, et, en 1968, durant une tournée parrainée par le MACQ, dans les universités, écoles et cégeps de la province; son répertoire était dû à Gagnon, au pianiste Pierre Leduc et au trompettiste Ron Proby. Simultanément, Gagnon fut dir. mus. attitré des spectacles nord-amér. du chanteur Charles Aznavour (1969-72) puis arrangeur et compositeur de studio. Outre ses oeuvres de jazz, il écrivit un ballet (d'après Jérémie de Marcel Dubé) créé en 1973 par les Ballets-Jazz, de nombreuses ritournelles publicitaires et la musique de plusieurs films, dont les longs métrages Chantal en vrac (1968), Seizure (1973) et Pousse mais pousse égal (1975), ainsi que de quelques documentaires de l'ONF ou industriels. En collaboration avec les paroliers Jean Robitaille et Luc Plamondon, il signa des chansons qui ont été enregistrées par France Castel, Emmanuelle et Ginette Reno. Ces dernières années, il travaillait aux É.-U.

Discographie

La Jazztek : Roberts p, Donato cb, Ranger batterie; 1967; Cap ST-6226.

Je jazze : Proby tpt, Leduc p, Haynes cb, Ranger batterie; 1968; Cap ST-6253.

Jazzzz : Proby tpt, Greenwich guit, Donato cb, Provençal batterie; 1969; RCI 288 et Barclay 80086.

Jérémie : orch, Gagnon c orch; 1973; Opus OP-509.

Vive la Canadienne! : chansons folkloriques canadiennes-françaises; orch, Gagnon c orch et arr : (1976); RCI 430.


Lecture supplémentaire

  • Goodwill, Michel. 'The performer and composer in Lee Gagnon vie for supremacy,' MSc, 268, Nov-Dec 1972

    Canadian Jazz Discography