Canadiens d’origine lettone

La Lettonie est un petit pays situé sur la côte est de la mer Baltique. Il a des frontières communes avec la Russie, la Lituanie, le Bélarus et l’Estonie. Constituée en tant qu’État indépendant après la Première Guerre mondiale, la Lettonie est occupée par l’Union soviétique en 1940, ensuite par les nazis de 1941 à 1944, puis de nouveau par l’Union soviétique. En 1945, 110 000 Lettons ayant fui vers l’Europe de l’Ouest sont classés comme personnes déplacées. De ce nombre, 14 911 immigrent éventuellement au Canada. Le recensement de 2016 fait état de 30 725 personnes d’origine lettone au Canada (7040 de réponses uniques et 23 685 de réponses multiples).



Migration et établissement

Les premiers Lettons arrivent au Canada dans les années 1890. En majorité agriculteurs, ce sont des réfugiés de la Russie tsariste. Ils s’établissent principalement au Manitoba et en Alberta, mais durant la Crise des années 30, bon nombre d’entre eux cherchent du travail dans l’est du Canada. Le recensement canadien de 1941 fait état de 975 Canadiens d’origine lettone, mais en 1986, environ 12 615 résidents canadiens revendiquent une ascendance lettone.  

En 1990, La Lettonie déclare unilatéralement son indépendance après la dissolution de l’Union soviétique et est reconnue comme État indépendant en 1991. Au printemps 2004, la Lettonie se joint à la fois à l’OTAN et à l’Union européenne.

Au Canada, en 2016, la majorité des 30 725 personnes d’origine lettone vit en Ontario, plus particulièrement à Toronto (9665 personnes), où se trouve la plus grande communauté lettone du Canada.

Un fort pourcentage des immigrants lettons arrivés après la Deuxième Guerre mondiale sont médecins, ingénieurs, avocats. Ils ont su s’intégrer facilement à la société canadienne. La plupart des Lettons déclarent être protestants et fréquentent l’Église luthérienne, quoique certains d’entre eux soient aussi baptistes et catholiques.

Vie sociale et communauté

Toutes les communautés lettones d’une certaine importance ont leur assemblée religieuse ainsi que leurs organisations professionnelles et sociales. Les activités de ces groupements locaux sont coordonnées par la Fédération nationale lettone au Canada, dont le siège est à Toronto. La communauté lettone appuie également 10 écoles du samedi de langue lettone. Lors du recensement de 2016, 5710 Canadiens d’origine lettone ont déclaré la langue lettone comme étant leur langue maternelle (première langue apprise), ceci représentant moins de 0,1 % de la population canadienne.

La manifestation la plus spectaculaire de la culture lettone est le festival de la chanson, qui date du 19e  siècle. Cette tradition a été transplantée en Amérique du Nord. Des festivals d’une semaine avec chœurs réunis, concerts symphoniques, récitals, danses folkloriques, représentations théâtrales et expositions d’objets d’art et d’artisanat sont organisés tous les deux ou trois ans, en alternance à Toronto et aux États-Unis.


Liens externes