Manning

Manning, ville de l'Alberta; pop. 1 493 (recens. 2006), 1 293 (recens. 2001); constituée en tant que village en 1951, puis en tant que ville en 1957. Manning est située à côté de la rivière Notikewin, à 73 km au nord de PEACE RIVER.
Manning, ville de l'Alberta; pop. 1 493 (recens. 2006), 1 293 (recens. 2001); constituée en tant que village en 1951, puis en tant que ville en 1957. Manning est située à côté de la rivière Notikewin, à 73 km au nord de PEACE RIVER.


Manning, ville de l'Alberta; pop. 1 493 (recens. 2006), 1 293 (recens. 2001); constituée en tant que village en 1951, puis en tant que ville en 1957. Manning est située à côté de la rivière Notikewin, à 73 km au nord de PEACE RIVER. La ville est dans la prairie de la rivière Battle, qui est abondamment colonisée dans les années 1920, en particulier par des vétérans de la Première Guerre mondiale. La communauté est d'abord connue sous le nom d'Aurora. En 1945, Pat Craig reçoit la permission de subdiviser Aurora en lots, et les travaux de la ROUTE DU MACKENZIE débutent à la fin des années 1940. C'est alors qu'Aurora est choisie comme centre de services pour le district. Puisque l'administration des postes refuse sa constitution sous le nom d'Aurora pour éviter la confusion avec Aurora, en Ontario, les résidents nomment la communauté en l'honneur d'Ernest MANNING, le premier ministre du moment en l'Alberta.

Manning constitue une halte importante le long de la route du Mackenzie. Outre l'agriculture, son économie dépend de la foresterie et du gaz naturel. Manning peut se vanter de son grand musée, et le Battle River Hospital, construit en 1937, est une ressource historique officielle. La propriété familiale de style letton de Charles Plavin (construite entre 1920 et 1940), à 12 km au sud, est une ressource historique provinciale.


Lecture supplémentaire

  • Battle River Historical Society, Saga of Battle River: We Came, We Stayed: A History of Deadwood, North Star, Manning, Notikewin, Hotchkiss and Hawk Hills Districts (1986).