Jeunesse et famille

Meghan voit le jour en 1981. Elle est la fille de Thomas Markle Sr. (né en 1945), directeur de l’éclairage pour la télévision et corécipiendaire de deux prix Emmy dans la catégorie des émissions diffusées le jour, et de Doria Ragland (née en 1956), travailleuse sociale et instructrice de yoga. Son père est d’ascendance allemande, néerlandaise, irlandaise et anglaise, tandis que sa mère est Afro-américaine. Les parents de Meghan divorcent lorsque celle-ci est âgée de six ans.

En 2015, Meghan raconte, en entrevue avec le magazine ELLE, les expériences vécues dans sa jeunesse en tant que personne d’origine biraciale : « Même si mes origines mixtes ont créé un genre de flou quant à mon auto-identification, en me forçant à constamment sauter d’un côté à l’autre de la barrière, j’en suis venue à accepter ma différence, confie-t-elle. J’ai aussi appris à dire qui je suis, à parler d’où je viens et à exprimer ma fierté d’être une femme forte et pleine d’assurance d’origine mixte. »

En 2011, Meghan épouse Trevor Engelson, producteur de cinéma, avec qui elle est en couple depuis sept ans.

Scolarité

Meghan fréquente l’école secondaire Immaculate Heart, une école catholique romaine privée (bien qu’elle ne soit pas élevée dans cette religion). En 2003, Meghan obtient un diplôme double de l’Université Northwestern d’Evanston, en Illinois, en théâtre et en relations internationales. Elle parle le français et l’espagnol.

Carrière d’actrice

Dès l’enfance, Meghan est exposée au milieu de la télévision, passant beaucoup de temps au studio d’enregistrement de la série Married with Children, pour laquelle son père dirige l’éclairage. Elle entame une carrière d’actrice, tenant initialement de petits rôles dans des films et des séries de télévision. On peut également la voir dans le jeu télévisé Deal or No Deal.

En 2011, Meghan décroche le rôle de Rachel Zane dans la série télévisée Suits. Elle s’installe à Toronto pendant le tournage de la série. Meghan, « Canadienne honoraire » autoproclamée, célèbre la fête du Canada avec le reste de la distribution de Suits. Selon la biographie officielle de Meghan publiée sur le site Web de la famille royale, la jeune femme « se sent profondément attachée au Canada, un pays où elle se sent chez elle ».

De 2014 à 2017, Meghan écrit un blogue régulier intitulé The Tig, qui porte sur l’alimentation, la mode et le style de vie, ainsi que le féminisme et certaines questions sociales. Elle agit également à titre d’ambassadrice de marque pour Reitmans.

Philanthropie

Dès sa jeunesse, Meghan démontre un intérêt particulier pour la philanthropie. À l’adolescence, elle fait du bénévolat dans une soupe populaire de Los Angeles. Son travail philanthropique se concentre surtout sur la justice sociale et l’émancipation des femmes. Lors de la conférence mondiale sur les femmes de l’ONU de 2015, Meghan déclare : « Je suis fière d’être une femme et une féministe… Tous les gouvernements du monde doivent comprendre qu’il est impossible d’apporter un changement significatif sans l’apport politique des femmes. »

En 2014, Meghan assume la fonction de conseillère pour One Young World, un forum international pour les jeunes leaders. L’année suivante, elle est nommée représentante du programme Femmes sur le leadership et la participation de l’ONU, puis, en 2016, elle devient ambassadrice pour Vision mondiale. Meghan se rend au Rwanda et en Inde dans le cadre de son travail philanthropique. À leur mariage, Meghan et le prince Harry demandent à recevoir des dons pour des œuvres de bienfaisance au lieu de cadeaux.

Relation avec le prince Harry

C’est un ami commun qui présente Meghan à Harry en juin 2016. Le couple part incognito en vacances au Botswana cet été-là. À l’automne 2016, la presse révèle au monde entier la relation qui existe entre Meghan et Harry. Celui-ci diffuse alors une déclaration sans précédent confirmant sa relation avec Meghan et reprochant aux journalistes et aux photographes « leurs tentatives éhontées d’entrer de manière illégale dans sa maison » à Toronto.

Meghan et Harry font leur première apparition publique en couple en 2017 lors des Jeux Invictus à Toronto. Meghan et sa mère assistent aux cérémonies de clôture. Après l’annonce des fiançailles du couple le 27 novembre 2017, Meghan s’installe au Royaume-Uni et entreprend ses premières fonctions royales aux côtés de Harry.

Mariage

Meghan Markle et le prince Harry échangent leurs vœux à la chapelle St. George, à Windsor, le 19 mai 2018. Ce jour-là, le prince se voit conférer par la reine les titres de duc de Sussex, de comte de Dumbarton et de baron Kilkeel. Meghan, elle, reçoit celui de duchesse de Sussex.

Au mariage, Meghan porte une robe de soie blanche sans fioritures dessinée par Clare Waight Keller de la Maison Givenchy. Son voile, d’une longueur de cinq mètres, est brodé d’emblèmes floraux représentant chacune des 53 nations du Commonwealth. Le cornouiller (Cornus canadensis) représente le Canada.

Meghan se rend à la chapelle en voiture à cheval en compagnie de sa mère. Son père, ayant invoqué des raisons de mauvaise santé, est absent. Meghan est escortée vers l’autel par son futur beau-père, le prince Charles. Son cortège nuptial compte six petites demoiselles d’honneur et quatre pages, dont Ivy, John et Brian Mulroney, trois des petits-enfants de l’ancien premier ministre canadien Brian Mulroney.

La reine tient un déjeuner de noces pour tous les invités, tandis que Charles organise une réception en soirée pour le couple et 200 invités. Meghan se démarque des épouses royales précédentes en prononçant un discours lors de cette réception, remerciant les invités et rendant hommage à Harry et à sa mère.

Meghan reçoit un nouveau blason après son mariage, sur lequel figurent la fleur de l’État de Californie, trois plumes symbolisant « la communication et le pouvoir des mots » et un oiseau chanteur représentant la duchesse.