Montreal Theatre

À la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, en plus de l'ALLEN'S COMPANY OF COMEDIANS, la province de Québec compte plusieurs troupes de comédiens. Certaines, dont les membres viennent de Grande-Bretagne et d'autres pays européens, arrivent au Québec en passant par Albany ou Boston.

Montreal Theatre

À la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle, en plus de l'ALLEN'S COMPANY OF COMEDIANS, la province de Québec compte plusieurs troupes de comédiens. Certaines, dont les membres viennent de Grande-Bretagne et d'autres pays européens, arrivent au Québec en passant par Albany ou Boston. De nombreux comédiens retournent aux États-Unis, mais ils ont marqué l'histoire du théâtre québécois. Durant l'été de 1804, une troupe en provenance d'Albany, dirigée par James Ormsby, qui a joué avec Edward Allen au Theatre Royal d'Édimbourg, se produit au Broddingnag Theatre, à Québec. L'été suivant, cette même troupe donne une série de représentations en plein air à Montréal et, en 1805-1806, elle tient l'affiche au Patagon Theatre, à Québec, pendant toute la saison hivernale. Elle retourne à Albany en août 1808.

En décembre 1807, William Henry Prigmore ouvre le New Theatre dans un ancien entrepôt de fourrures de Montréal. Durant l'été de 1808, une troupe de comédiens dirigée par Luke Usher, un aristocrate, s'y installe. Mais, au milieu du mois de décembre 1808, la troupe de Prigmore disparaît alors qu'elle se rend à Québec. On suppose que ses membres se sont noyés en essayant de traverser le pont de glace sur le fleuve Saint-Laurent. John Duplessis Turnbull remplace Prigmore. Mais il fait faillite à la fin de la saison théâtrale et les JEUNES MESSIEURS CANADIENS prennent l'édifice en charge jusqu'en 1816.

Sur l'avis de John Bernard, codirecteur du Boston Theatre, Usher, aidé de son épouse française (Harriet l'Estrange), fonde le Montreal Theatre en 1808. Il occupe un entrepôt en pierre du Faubourg des Récollets. Le théâtre recrute des professionnels étrangers, comme les décorateurs John Bernard, qui a travaillé à Covent Garden, et Allport, lui aussi aristocrate. En août 1808, les Usher confient la gestion du Montreal Theatre à Allport et ouvrent le New Theatre à Québec dans l'Armstrong's Theatre Tavern.

Usher quitte toutefois Québec en septembre 1810. En février 1811, son épouse retourne à Boston sous prétexte d'y recruter des comédiens. Elle ne reviendra jamais à Québec. John Bernard, l'associé de Usher à Boston, envisage de s'occuper du théâtre de Québec, mais il se ravise. La GUERRE DE 1812 empêche les comédiens loyalistes de traverser la frontière. Bien que de nombreux comédiens québécois s'établissent à Albany après la guerre, Duplessis Turnbull demeure au Canada. Il rebaptise le théâtre de Usher le New Montreal Theatre et l'administre en tant que théâtre de langue anglaise jusqu'à ce qu'il soit détruit par un incendie en mai 1820.