Parc national du Mont-Revelstoke

Créé en 1914, le parc national du Mont-Revelstoke est un endroit au paysage de contrastes : forêts humides et luxuriantes prairies alpines d'une part; crêtes rocheuses et dénudées, et glaciers d'autre part.

Mont-Revelstoke, parc national du
Parc national du Mont-Revelstoke, en Colombie-Britannique; vue plongeante sur le fleuve Columbia (photo de James Marsh).

Créé en 1914, le parc national du Mont-Revelstoke est un endroit au paysage de contrastes : forêts humides et luxuriantes prairies alpines d'une part; crêtes rocheuses et dénudées, et glaciers d'autre part. Les pointes irrégulières de la chaîne Selkirk constituent la toile de fond du parc qui possède une superficie de 263 km2. Le grizzli et le caribou vivent partout dans le parc, tandis que les chèvres de montagne habitent les falaises rocheuses. Les prairies alpines abritent le pica d'Amérique, la marmotte des Rocheuses et un écureuil, le spermophile à mante dorée, souvent dans la mire de l'aigle royal. D'octobre à juin, une épaisse couche de neige recouvre le parc, mais durant le court été, la prairie s'illumine de fleurs de lupins, d'asters et de castilléjies. Le parc est muni de terrains de camping isolés. On trouve des terrains de camping privés tout près, le long de la route transcanadienne.

Voir aussi Parcs nationaux.


Liens externes