Bibliothèque nationale du Canada

La Bibliothèque nationale du Canada, située à OTTAWA sur la rue Wellington, est créée à l'origine par une loi du Parlement en 1953. Elle s'associe aux ARCHIVES NATIONALES DU CANADA en 2004 pour devenir BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA.

Bibliothèque nationale du Canada

La Bibliothèque nationale du Canada, située à OTTAWA sur la rue Wellington, est créée à l'origine par une loi du Parlement en 1953. Elle s'associe aux ARCHIVES NATIONALES DU CANADA en 2004 pour devenir BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA. Le poste d'administrateur général de la Bibliothèque nationale du Canada (W. K. LAMB 1953-1968; G. SYLVESTRE 1968-1983; M. Scott 1984-1999; R. CARRIER 1999-2004 ) est une nomination du gouverneur en conseil qui rend compte au Parlement par l'intermédiaire du ministre du Patrimoine canadien. Le mandat initial de la Bibliothèque, qui consiste à acquérir, à conserver, et à promouvoir le patrimoine de l'édition canadienne et à en permettre l'accessibilité à tous les Canadien(ne)s se poursuit par le biais de Bibliothèque et Archives Canada. Afin de réaliser ce mandat, la Bibliothèque nationale se consacre aux objectifs suivants : construire une ressource nationale d'envergure mondiale qui permettra aux Canadiens et aux Canadiennes de connaître leur pays et de se connaître eux-mêmes par leur patrimoine de l'édition; favoriser l'accessibilité aux réseaux national et international des ressources d'information pour tous les Canadiens et Canadiennes.

À titre de Bibliothèque nationale, l'institution joue un rôle primordial dans l'acquisition, par dépôt légal, et la conservation d'une collection complète d'oeuvres littéraires et musicales publiées au Canada, concernant le Canada, ou écrites par des Canadiens. Cette collection unique de Canadiana continue à servir de ressource culturelle et de source de renseignements à la fois pour les Canadiens d'aujourd'hui et pour ceux de demain puisqu'elle fait maintenant partie intégrante de Bibliothèque et Archives Canada.

Durant ses 50 années d'existence, la Bibliothèque nationale crée aussi la Bibliographie nationale du Canada en établissant une base de données bibliographique qui doit servir de dossier complet des parutions canadiennes, afin de favoriser l'accessibilité de la collection et d'aider les bibliothécaires, le commerce du livre et ceux qui fournissent de l'information à identifier et à acquérir les Canadiana, et à les rendre disponibles. Les services de référence, de recherche et d'orientation aux Canadiens et aux bibliothèques canadiennes sont basés sur la collection complète des Canadiana de l'ancienne Bibliothèque nationale.

Bibliothèque et Archives Canada continue à offrir les services de l'ancienne Bibliothèque nationale à ses clients. Par exemple, Bibliothèque et Archives Canada a hérité de l'ancienne base de données bibliographiques AMICUS de la Bibliothèque nationale, qui comprend les dossiers d'articles de la collection de la Bibliothèque nationale ainsi que les avoirs signalés par plus de 350 bibliothèques canadiennes. Au fil des ans, la Bibliothèque nationale a acquis une réputation internationale dans le cadre de forums tels que la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et de bibliothèques (FIABB) pour son leadership dans des questions comme l'élaboration de normes pour l'échange des données bibliographiques, la conservation des matériaux des bibliothèques, l'application de la technologie de l'information aux services des bibliothèques, et la promotion de l'accessibilité universelle et équitable aux services d'information de base. Bibliothèque et Archives Canada continue sur la lancée du travail révolutionnaire de son prédécesseur.


Liens externes