Chien de Terre-Neuve

Le chien Terre-Neuve (ou retriever deTerre-Neuve) fait partie de l’une des cinq races de chiens canadiens. Par le passé, le chien de cette race a été utilisé comme animal de trait et comme compagnon pour les pêcheurs canadiens.Il est reconnu pour son habileté à la nage, et la réputation du chien Terre-Neuve en tant que sauveteur des eaux est inégalée. Le chien est un symbole de la province deTerre-Neuve-et-Labrador, et il est le sujet de nombreuses histoires et légendes basées sur la bravoure et la loyauté de cette race (Voir aussi Chiens au Canada.).

Le chien Terre-Neuve (ou retriever deTerre-Neuve) fait partie de l’une des cinq races de chiens canadiens. Par le passé, le chien de cette race a été utilisé comme animal de trait et comme compagnon pour les pêcheurs canadiens.Il est reconnu pour son habileté à la nage, et la réputation du chien Terre-Neuve en tant que sauveteur des eaux est inégalée. Le chien est un symbole de la province deTerre-Neuve-et-Labrador, et il est le sujet de nombreuses histoires et légendes basées sur la bravoure et la loyauté de cette race (Voir aussi Chiens au Canada.).


Apparence

Le chien Terre-Neuve est un gros chien avec une forte stature. Sa tête est d’une taille considérable, il a un cou musclé, un tronc large et un arrière-train puissant. La taille moyenne des femelles est de 66 cm, et celle des mâles est de 71 cm. Le poids moyen des femelles est de 54 kg, et celui des mâles de 68 kg.

Les chiens Terre-Neuve sont noirs, bruns, gris, ou d’un mélange de blanc et de noir. La race arbore un pelage touffu et fourni de deux épaisseurs. Leur fourrure est huileuse, et leur sous-poil est dense et soyeux. Ces couches les protègent des vents froids et de l’eau. Leur large capacité pulmonaire et leurs pattes palmées font qu’ils peuvent nager sur de longues distances.

Peinture d'un Terre-Neuve
Le saviez-vous ?
En 1831, l’artiste Sir Edwin Landseer a peint un chien Terre-Neuve noir et blanc. La toile, intitulée A Distinguished Member of the Humane Society (Un membre distingué de la Humane Society), est devenue célèbre. La variété noire et blanche de la race est depuis reconnue sous le nom de Landseer.

Origine de la race

Le chien Terre-Neuve fait partie de l’une des cinq races de chiens autochtones du Canada ((Voir Chiens au Canada). Cependant, ses origines sont sujettes à spéculations. Certains soutiennent que l’ancêtre du chien Terre-Neuve est le chien d’ours de Carélie. Lorsque les Vikings ont visité Terre-Neuve il y a plus de 1000  ans, ils auraient possiblement apporté un de ces chiens. Une autre théorie plausible soutient que le Terre-Neuve et le chien d’ours de Carélie seraient des descendants du Mastiff (ou Dogue) du Tibet. L’apparence du Mastiff du Tibet est très semblable à celle du chien Terre-Neuve.

Au début du 20e  siècle, le chien Terre-Neuve est au bord de l’extinction en raison d’une loi adoptée en 1780. Cette loi, visant à protéger les moutons des chiens en liberté, interdit la possession de plus d’un chien par famille sur l’île. La race est éventuellement rétablie avec l’aide de l’honorable Harold Macpherson, un éleveur de chiens et fonctionnaire de St. John’s.

Chien de Terre-Neuve

Chien d’eau de Saint-John

Bien que la distante ascendance du Terre-Neuve soit incertaine, un consensus existe sur le prédécesseur plus récent de la race, le chien d’eau de Saint-John. Maintenant disparue, la race du chien d’eau de Saint-John s’est développée à Terre-Neuve-et-Labrador comme compagnon des pêcheurs. Les variétés du chien d’eau de Saint-John sont connues comme le grand Terre-Neuve, le « Lesser » (plus petit) Terre-Neuve, et le petit Labrador.

On croit que le chien d’eau de Saint-John a évolué à partir de croisements des nombreux chiens apportés à Terre-Neuve par des pêcheurs européens. Il est estimé que ces croisements dateraient de l’arrivée de Jean Cabot sur les rives de Terre-Neuve en 1497, et qu’ils auraient été perpétués jusqu’aux 16e et 17e  siècles. Le chien de montagne des Pyrénées, le chien d’eau portuguais, le Leonberger et le Saint-Bernard font partie des races de chiens qui ont possiblement contribué à la constitution génétique du chien d’eau de Saint-John, et subséquemment du chien Terre-Neuve d’aujourd’hui.

Un certain nombre de chiens de Saint-John ont été élevés pour leur taille afin qu’ils puissent transporter du bois et tirer des traîneaux. À ces fins, ils sont éventuellement croisés avec des Mastiffs européens. Ce croisement de race contribue grandement à la forte apparence du Terre-Neuve que l’on connaît aujourd’hui.

But de l’élevage

Le Club canin canadien répertorie le chien Terre-Neuve comme étant un chien de travail, faisant partie d’un groupe de chiens ayant été développé pour aider les humains dans leurs activités. Ainsi, par le passé, les chiens Terre-Neuve étaient principalement utilisés comme des chiens de navires et des animaux de trait.

À bord des bateaux de pêche, on voit couramment les chiens Terre-Neuve en train de tirer des filets de pêche, de récupérer des objets et de sauver des personnes dans les mers agitées. Des centaines de sauvetages des eaux effectués par cette race sont documentés. Leur puissant instinct de sauvetage, combiné à leur taille et leur habileté à la nage, permet aux chiens Terre-Neuve de sauver les personnes de la noyade.

Au cours des siècles passés, les chiens Terre-Neuve sont attelés à des charrettes pour transporter du poisson, du lait ou du courrier dans les communautés. Dans certaines régions, ils transportent même des roches pour défricher la terre et tirent des charrues pour la bécher. De nos jours, les chiens Terre-Neuve sont plus couramment reconnus comme étant des compagnons, des gardiens et des amis pour les humains.

Chiot de Landseer

Tempérament et traits

Les chiens Terre-Neuve sont reconnus pour leur tempérament doux et gentil. Communément appelés les « gentils géants » ou les « chiens nounous », ils sont considérés comme des chiens de familles, et sont particulièrement bons avec les enfants. Dans les familles où un chien Terre-Neuve est présent, on voit souvent les enfants faire leurs premiers pas en s’accrochant au chien. La bravoure, l’intelligence et la loyauté sont des traits qui se distinguent chez le chien Terre-Neuve.

Sergent Gander

Le sergent Gander était un chien Terre-Neuve qui appartenait aux Royal Rifles du Canada. Il a été adopté en tant que mascotte durant la Deuxième Guerre mondiale.

En 1941, les Royal Rifles du Canada se rendent à Hong Kong pour défendre l’île contre les attaques japonaises. Gander accompagne les soldats sur le champ de bataille. À deux occasions, il charge l’ennemi, freine leur avancée, et protège les soldats blessés. Lors d’un troisième incident, durant la bataille de Hong Kong, il est tué au combat par une grenade qui explose. Il a ramassé la grenade tombée près d’un groupe de soldats blessés et l’a emporté loin d’eux pour les protéger.

En octobre 2000, pour son héroïsme, Gander reçoit la médaille Dickin, une version pour les animaux de la Croix de Victoria. Cette première médaille à être décernée à un animal canadien est maintenant exposée sur un mur commémoratif au Musée canadien de la guerre.

En 2015, le Gander Heritage Memorial Park dévoile deux statues : une représente les soldats qui ont servi avec les Royal Rifles, et l’autre est le chien Gander.