Nijinsky

Nijinsky, cheval champion (né en 1967, mort en 1992 au Kentucky, É.-U.) et fils de Northern Dancer. Élevé dans les écuries E.P. Taylor à Oshawa, en Ontario, Nijinsky est vendu comme yearling et c'est en Irlande qu'on l'entraîne pour la course.


Nijinsky, cheval champion (né en 1967, mort en 1992 au Kentucky, É.-U.) et fils de Northern Dancer. Élevé dans les écuries E.P. Taylor à Oshawa, en Ontario, Nijinsky est vendu comme yearling et c'est en Irlande qu'on l'entraîne pour la course. Il gagne 11 des 13 courses auxquelles il participe, y compris le derby Irish Sweeps, ce qui en fait le premier cheval à remporter la triple couronne d'Angleterre en 35 ans. En 1970, Nijinksy fait l'objet d'un documentaire britannique, A Horse Called Nijinsky, et il entre au Temple de la renommée canadien des courses de chevaux en 1976.

Dans son rôle d'étalon, il n'est supplanté que par son père. À sa retraite, en 1970, il est réservé pour la reproduction à la ferme Claiborne, au Kentucky, et devient le père de gagnants autant en Amérique du Nord qu'outre-mer, dont Ferdinand, le gagnant du derby du Kentucky de 1986. En 1985, le fils de Nijinsky (petit-fils de Northern Dancer) est vendu à l'âge d'un an pour 13,1 millions de dollars américains, une somme record pour un pur-sang. Ce poulain est connu aujourd'hui sous le nom de Seattle Dancer. Nijinsky meurt à l'âge de 25 ans en 1992. La course Nijinsky Stakes a maintenant lieu en son honneur à l'hippodrome Woodbine de Toronto.