Nonsuch

Le Nonsuch était un navire anglais avec, à son bord, des commerçants faisant voile vers la baie d’Hudson en 1668. Ils avaient pour mission d’explorer les possibilités d’utiliser la baie comme point d’embarquement et de débarquement pour la traite des fourrures. Le succès du voyage a débouché sur la création de la Compagnie de la Baie d’Hudson et du domaine commercial de la Terre de Rupert.




Nonsuch
La réplique du Nonsuch.

Le Nonsuch quitte Gravesend, en Angleterre, le 3 juin 1668, en direction de la baie d’Hudson. À bord se trouvent le sieur des Groseilliers et un petit équipage commandé par Zachariah Gillam. Le 29 septembre, le navire jette l’ancre à l’embouchure d’une rivière que les explorateurs nomment rivière de Rupert, à la pointe sud de la baie James. Un deuxième navire, l’Eaglet, transportant Pierre Radisson, est contraint de faire demi‑tour.

Les deux marchands français avaient convaincu le prince Rupert et un groupe d’investisseurs anglais de financer le voyage. Ils espéraient prouver que les immenses ressources en fourrures des terres de l’Amérique du Nord pouvaient être exploitées en utilisant la baie d’Hudson.

Le saviez‑vous?
Le nom Nonsuch signifie en anglais « rien de tel » ou « sans égal ».

L’équipage du Nonsuch, qui a construit un campement sur le rivage, passe l’hiver dans la baie James. Au printemps, les Anglais échangent des peaux de castor avec des Cris de la région. Puis, ils décident de revenir en Angleterre, où ils arrivent en octobre 1669, avec, dans leur cale, une importante cargaison de fourrure. La presse de l’époque écrit que ces fourrures « leur apportaient une certaine contrepartie [financière] en échange de leur isolement dans le froid ». La traversée, particulièrement rentable, incite les investisseurs à poursuivre leurs financements. Le 2 mai 1670, le roi Charles II octroie donc une charte à la Compagnie de la Baie d’Hudson (CBH).

En 1968, la CBH commande une réplique du Nonsuch qui est construite à Appledore, dans le Devon, en Angleterre, pour célébrer le 300e anniversaire de ce périple transatlantique. Elle est expédiée à Montréal en 1970 et exposée sur les Grands Lacs et sur la côte du Pacifique pendant trois étés avant d’être intégrée aux expositions permanentes du nouveau Musée du Manitoba à Winnipeg. Cette réplique est considérée comme l’une des reconstitutions les plus fidèles d’un navire du 17e siècle.

Voir également : Le Voyage du Nonsuch : un tournant dans la traite des fourrures; Industrie de la fourrure.


Liens externes