John Norquay | l'Encyclopédie Canadienne

article

John Norquay

John Norquay, premier ministre du Manitoba de 1878 à 1887, politicien (né le 8 mai 1841 près de St. Andrews, au Manitoba; décédé le 5 juillet 1889 à Winnipeg, Manitoba). John Norquay était l’un des personnages les plus distingués de la rivière Rouge, et il est passé avec succès de la traite des fourrures et son milieu riverain au monde des affaires et à la politique modernes après l’entrée du Manitoba dans la Confédération. Il a été le premier Autochtone à devenir premier ministre du Manitoba.

Norquay, John

Jeunesse et carrière

John Norquay est Métis. Son arrière-grand-mère est Autochtone et ses ancêtres paternels sont des touche-à-tout dans les postes de traite des fourrures. Il est l’un des élèves les plus doués parmi les écoles de la rivière Rouge, et il est successivement enseignant, agriculteur, et marchand de fourrures entre 1857 et 1870, année où il est élu à la première Assemblée législative du Manitoba. Il acquiert rapidement une grande renommée à la Chambre, il est ministre du Cabinet de 1871 à 1874 et de 1875 à 1878, et il devient premier ministre après le départ à la retraite de R.A. Davis, en raison de sa forte popularité parmi les « anciens » colons (d’avant 1870) et les Manitobains francophones.

Premier ministre du Manitoba

Le gouvernement de John Norquay réussit à étendre les frontières du Manitoba et à obtenir des subventions fédérales plus importantes, mais la politique canadienne des chemins de fer provoque éventuellement son effondrement. Coincé entre la garantie du premier ministre John A. Macdonald d’un monopole du fret et les demandes des Manitobains en matière de concurrence ferroviaire, John Norquay décide de lutter contre Ottawa en 1887 en faisant construire un chemin de fer vers les États-Unis. John A. Macdonald intervient et, dans une apparente tromperie, il précipite le gouvernement John Norquay dans un scandale financier et son effondrement. Bien que John Norquay dirige brièvement une petite opposition face au nouveau gouvernement de Thomas Greenway, son décès soudain, en 1889, ne lui laisse pas le temps de restaurer sa réputation dans la vie publique canadienne.

John Norquay est très aimé par les Manitobains. Son nom demeure vivant non seulement parce qu’il a été le premier Autochtone à être premier ministre, mais également en raison de son aimable caractère et de ses talents considérables.