Office des recherches sur les pêcheries

Jusqu'à la mutation de son personnel au ministère de l'Environnement en 1973 et à sa fin en 1979, l'Office des recherches sur les pêcheries (ORP) est le principal organisme de recherche fédéral dans le domaine des sciences de l'eau et des pêches.

Office des recherches sur les pêcheries

Jusqu'à la mutation de son personnel au ministère de l'Environnement en 1973 et à sa fin en 1979, l'Office des recherches sur les pêcheries (ORP) est le principal organisme de recherche fédéral dans le domaine des sciences de l'eau et des pêches. De nombreux éminents spécialistes de la mer canadiens ont été associés à l'ORP, qui est issu d'un conseil de gestion (1898) fondé pour administrer une station biologique flottante sur la côte atlantique. Celle-ci deviendra l'Office de biologie du Canada en 1912. En 1908, des stations biologiques permanentes sont établies à St. Andrews, au Nouveau-Brunswick, et à Nanaimo, en Colombie-Britannique. Leur personnel est formé de volontaires venant des universités, qui viennent y travailler l'été. Dans les années 20, le conseil engage des employés à temps plein et ouvre des laboratoires où l'on s'intéresse à l'industrie de la pêche et à la transformation des produits alimentaires. En 1937, lorsque l'Office de biologie du Canada devient l'ORP, il possède un remarquable bilan en recherches océanographiques physiques et biologiques marines. Après la Deuxième Guerre mondiale, l'ORP ouvre de nouveaux laboratoires et étend ses activités à l'océanographie physique, au saumon du Pacifique, aux stocks de poissons de l'Atlantique et à la biologie marine de l'Arctique de l'Est. Par suite de l'ouverture de l'INSTITUT OCÉANOGRAPHIQUE DE BEDFORD, de l'expansion du Ministère des Mines et des Relevés Techniques à l'océanographie et des recommandations de la Commission Glassco (voir COMMISSION ROYALE D'ENQUÊTE SUR L'ORGANISATION DU GOUVERNEMENT) dans les années 60, l'ORP, qui n'est pas affilié à un ministère, devient une anomalie administrative. Plusieurs ministères du gouvernement fédéral font maintenant les recherches qu'effectuait à l'origine l'ORP.

Voir aussi INSTITUT DES EAUX DOUCES.


Lecture supplémentaire

  • K. Johnstone, The Aquatic Explorers: A History of the Fisheries Research Board of Canada (1977).