Orage

Les orages surviennent habituellement les après-midi d'été. Bien qu'un orage touche normalement une localité donnée durant environ une heure seulement lors de son passage au-dessus d'elle, il peut aussi durer de six à dix heures et parcourir plusieurs centaines de kilomètres.

Orage

Un orage est un système de NUAGES bourgeonnants, qui se déplace à la grandeur du pays, accompagné d'éclairs (voir FOUDRE), de tonnerre et, habituellement, d'averses de PLUIE, et de rafales de VENT près de la surface terrestre. Un orage est aussi parfois accompagné de GRÊLE et, plus rarement, de TORNADES.

Les orages surviennent habituellement les après-midi d'été. Bien qu'un orage touche normalement une localité donnée durant environ une heure seulement lors de son passage au-dessus d'elle, il peut aussi durer de six à dix heures et parcourir plusieurs centaines de kilomètres. En général, les orages commencent par un réchauffement localisé de la surface terrestre par le soleil pendant un jour relativement chaud. L'air près du sol commence par s'élever inégalement ici et là tout en se refroidissant à mesure qu'il s'élève. À une certaine altitude, cette convection rend l'air ascendant, qui s'est refroidit, saturé en vapeur d'eau. La vapeur d'eau en excès se condense, des myriades de minuscules gouttelettes d'eau se forment et une structure blanche appelée cumulus apparaît.

Si la convection reste forte, quelques uns de ces cumulus peuvent poursuivre leur croissance et continuer à projeter leur sommet de plus en plus haut sous l'effet de leurs courants ascendants propres. La condensation fait grossir lentement les gouttelettes d'eau jusqu'au moment où, à une certaine altitude, la température des nuages devenant inférieure à 0 °C, une faible portion d'entre elles gèlent. Ces cristaux de GLACE grossissent rapidement aux dépens des gouttelettes voisines surfondues non gelées et forment des flocons de neige, des grêlons ou du grésil. Les courants ascendants continuent à les emporter vers le sommet du nuage jusqu'au moment où, devenant trop massifs, ils commencent à tomber. Cela donne un cumulo-nimbus à maturité ou nuage d'orage. Ce nuage ayant acquis une charge électrique durant sa croissance, des éclairs peuvent alors être déchargés. Durant ce temps, les gouttes de pluie gelées et les grêlons qui tombent dans le nuage se réchauffent au-dessus de 0 °C et fondent. Si la fonte est complète, des averses de pluie, tantôt légères, tantôt fortes, tombent et sont fréquemment accompagnées de bourrasques et d'éclairs intenses. Si la fonte est incomplète, c'est le cas dans les orages plus grands et plus gros, la grêle accompagnera la pluie.

Les orages simples peuvent survenir les jours ensoleillés et raisonnablement chauds. Les plus gros viennent fréquemment en ligne (ligne de grains) lors du passage d'un front froid (voir MÉTÉOROLOGIE). Les orages les plus intenses peuvent être accompagnés d'une ou plusieurs tornades qui se forment le long de la lignes de grains orageux. Les orages surviennent le plus souvent tard l'après-midi, mais il en arrive à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. Ils sont plus fréquents de la fin de mai au début de septembre, avec un maximum en juillet, et ils sont très rares de décembre à mars. La partie habitée du Sud du Canada subit de dix à vingt-cinq jours orageux par an, la plus grande fréquence moyenne étant de trente à trente-cinq jours dans le Sud-Ouest de l'Ontario. Les orages sont rares sur la côte Ouest et à Terre-Neuve : moins de cinq par an. Leur fréquence chute aussi rapidement au nord du 55e degré de latitude nord jusqu'à seulement deux ou trois orages par an au-dessus de la majeure partie des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut.