Théâtre Orpheum (Montréal)

Le théâtre Orpheum était un auditorium de 1 100 sièges situé au 525, rue Sainte‑Catherine Ouest, à Montréal.

Le théâtre Orpheum était un auditorium de 1 100 sièges situé au 525, rue Sainte‑Catherine Ouest, à Montréal. Inauguré en août 1907 sous le nom de théâtre Bennett et rebaptisé Orpheum en 1910, il présente surtout, durant ses dix premières années, des spectacles de vaudeville américain. Ses propriétés acoustiques attirent l’impresario J.‑Albert Gauvin qui y performe des récitals et, à compter de 1920, des troupes de tournée qui mettent en scène du théâtre français.

Jusqu’à la fin des années 1920, l’Orpheum accueille aussi des artistes comme Clara Butt, Anna Case, le Quatuor Flonzaley, Bronislaw Huberman, Clara Haskil, Percy Grainger, Georgette Leblanc, le London String Quartet, l’Opéra de Feo et le National Civic Grand Opera, et les chanteurs canadiens Eva Gauthier, Rodolphe Plamondon et Ulysse Paquin. Le Montreal Orchestra y donne ses premiers concerts à l’automne de 1930.

En 1930, le théâtre est géré par la Consolidated Theatres Ltd. et est une salle de cinéma jusqu’en 1957, date à laquelle le Théâtre du Nouveau Monde le loue en exclusivité. On y présente alors The Fool de Harry Somers et Une mesure de silence de Maurice Blackburn ainsi que les concerts de l’Orchestra da Camera en 1959. Ensuite, il accueille des productions de l’Opéra de Quat'sous de Berthold Brecht et Kurt Weill avec Monique Leyrac et Pauline Julien en 1961, suivi d’Irma la douce d’Alexandre Breffort et Marguerite Monnot avec Guylaine Guy en 1963 et de Klondyke de Jacques Languirand et Gabriel Charpentier en 1965. Peu après, le théâtre est démoli pour faire place à un édifice à bureaux.