Oxytropis de Lambert

Oxytropis est le nom commun des plantes du genre Astragalus et Oxytropis de la famille des pois (légumineuses ou fabacées, voirLÉGUMINEUSES), réputées pour provoquer des intoxications chez le bétail. L'Astragalus est aussi connu sous le nom d'astragale.

Oxytropis de Lambert

Oxytropis est le nom commun des plantes du genre Astragalus et Oxytropis de la famille des pois (légumineuses ou fabacées, voirLÉGUMINEUSES), réputées pour provoquer des intoxications chez le bétail. L'Astragalus est aussi connu sous le nom d'astragale.

Description
Les deux genres ont des fleurs semblables à celles des pois et leurs feuilles composées comptent de nombreuses folioles. Les pétales inférieurs de la carène des fleurs de l'oxytropis sont allongés et pointus et les plantes n'ont pas ou à peu près pas de tige. Les espèces d'astragales ont une carène dépourvue de pointe et les tiges sont apparentes. Les deux genres produisent des fleurs en épis (« en épis ou en grappes »); la taille et la couleur varient selon les espèces.

Aire de distribution
Il existe de 2000 à 3000 espèces d'astragales dans le monde et environ 300 espèces d'oxytropis dans les régions fraîches, arides et de type méditerranéen des hémisphères nord et sud. On compte environ 40 espèces d'astragales et 15 espèces d'oxytropis au Canada. Les espèces les plus importantes des plaines canadiennes sont l'Oxytropis lambertii, (sud du Manitoba et de la Saskatchewan), l'O . campestris (de la Colombie-Britannique au Manitoba) et l'O. sericea (de l'Alberta). Parmi les espèces vénéneuses du Canada figurent l'A. bisulcatus, l'A. racemosus et l'A. pectinatus.

Propriétés toxiques
Il existe deux principaux modes d'intoxication par les oxytropis. Les espèces vénéneuses d'astragales accumulent le sélénium puisé dans le sol, ce qui rend le tissu de la plante toxique au moment de sa consommation. Certaines espèces d'oxytropis et d'astragales synthétisent un composé (swainsonine) qui entraîne des symptômes d'intoxication et parfois la mort après la consommation. Au Canada, la plupart des empoisonnements touchent le bétail.

Voir aussiPLANTES VÉNÉNEUSES.


En savoir plus

Liens externes