Parc national Terra-Nova

Histoire naturelleLes promontoires rocheux, les drumlins, les dépôts morainiques et les nombreux étangs témoignent de l'action glaciaire sur le paysage. Le littoral est échancré par des baies parsemées d'îles et des fjords profonds.

Le parc national Terra-Nova (créé en 1957; superf. 399,9 km2) est le plus oriental du Canada. Il est situé en bordure de la BAIE DE BONAVISTA, à Terre-Neuve. Terra-Nova signifie « terre neuve » en latin.

Histoire naturelle
Les promontoires rocheux, les drumlins, les dépôts morainiques et les nombreux étangs témoignent de l'action glaciaire sur le paysage. Le littoral est échancré par des baies parsemées d'îles et des fjords profonds. De nombreux points de vue sur la côte permettent d'admirer les icebergs et les baleines. Le littoral rocheux et les eaux poissonneuses attirent des colonies de sternes pierregarin et de goélands argentés, sans oublier les guillemots à miroir qui nichent dans les crevasses. Des pyargues à tête blanche fréquentent aussi l'endroit et y construisent leur nid.

La forêt boréale intérieure, composée surtout d'épinettes noires et de sapins baumiers, est le domicile d'une faune indigène, dont le castor, le campagnol des champs, l'OURS NOIR, la loutre et le lynx du Canada. Il y vit aussi des espèces introduites par l'homme, dont la musaraigne, le lièvre d'Amérique, le vison et l'orignal. On peut y voir encore quelques caribous, espèce autrefois nombreuse dans cette région de Terre-Neuve. Par contre, l'orignal, introduit en 1878 et en 1904, y abonde. On en voit régulièrement en train de brouter le long de la route transcanadienne. Les nombreuses tourbières (voirTOURBE ) constituent un environnement idéal pour les orchidées et les sarracénies pourpres (petits cochons) qui s'élèvent de leur lit de mousse.

Histoire humaine
Certains aspects du parc témoignent de la présence de cultures aujourd'hui disparues : la paléo-inuite, la DORSET, l'archaïque maritime et la BEOTHUK. Depuis des siècles, les eaux poissonneuses des baies de Bonavista et de Newman Sound attirent aussi les pêcheurs et certains des plus anciens sites de peuplement de Terre-Neuve font aujourd'hui partie du parc. Vers la fin des années 1700, après la colonisation, le travail forestier et la pêche prennent de l'ampleur dans cette région. Encore aujourd'hui , on peut y trouver les vestiges de ces activités.

Installations
De nombreux terrains de camping sont accessibles en voiture, tout le long de la transcanadienne, ainsi qu'un centre d'interprétation et un quai d'accostage situés à Saltons.


Liens externes