Parc national Ukkusiksalik

Le parc national Ukkusiksalik (Nunavut), d'une superficie de 20 500 km2, a été établi en 2003. Il est situé du côté nord-ouest de la BAIE D'HUDSON.

Le parc national Ukkusiksalik (Nunavut), d'une superficie de 20 500 km2, a été établi en 2003. Il est situé du côté nord-ouest de la BAIE D'HUDSON. C'est en 1978 qu'on le propose pour la première fois comme PARC NATIONAL en raison de sa spectaculaire mer intérieure, la baie Wager, et de son espace environnant. En inuktitut, le mot ukkusiksalik signifie « endroit où l'on trouve de la stéatite servant à fabriquer des récipients et des lampes à l'huile ».

Géographie
Nombre de caractéristiques font de ce parc national un lieu unique : la toundra, qui recouvre le roc du BOUCLIER canadien, les crêtes basses, les innombrables lacs et les majestueuses rivières. On y trouve aussi des dépôts d'argile marine, d'anciennes plages et des vestiges d'eskers, aujourd'hui situés à 200 m au-dessus du niveau de la mer, une preuve du retrait des glaciers de la dernière ÉPOQUE GLACIÈRE. En outre, la baie Wager, qui s'étend sur 150 km avec ses falaises, ses bas fonds intertidaux, sa CHUTE D'EAU réversible et ses deux polynies, constitue un habitat idéal pour une forte concentration d'espèces sauvages. L'OURS POLAIRE, le CARIBOU, le FAUCON PÈLERIN, le faucon gerfaut, quatre espèces de phoques et l'OMBLE CHEVALIER y règnent en abondance. Le parc est un échantillon représentatif de la RÉGION NATURELLE de la toundra centrale et il est situé dans l'écozone du Haut-Arctique.

Activité humaine
La forte concentration d'espèces animales explique pourquoi la région a déjà connu une intense activité humaine, dont les preuves abondent : nombre des INUKSUIT (pluriel d'inuksuk - sculptures de pierres représentant une forme humaine), cercles de tente, caches de vivres et de chasseurs, fosses et sites de campement. Aujourd'hui, les INUITS y pratiquent encore la chasse et la pêche. La Compagnie de la Baie d'Hudson y a tenu un poste de traite de 1925 à 1947, et on trouve encore des vestiges de ses installations aux abords du lac Ford, à l'extrémité ouest de la baie Wager. Les communautés qui bordent le parc sont celles de REPULSE BAY, du LAC BAKER, de CHESTERFIELD INLET, de CORAL HARBOUR et de RANKIN INLET.

Installations
Le parc comprend un pavillon qui offre un gîte sécuritaire aux visiteurs du royaume de l'ours polaire. Vu son établissement récent, les employés du parc sont temporairement basés à IQALUIT, pendant que des installations sont construites à Repulse Bay. Les visiteurs y viennent durant le bref été arctique pour faire de la randonnée, du nautisme ou de l'observation de la faune.


Liens externes