Paul, Damis

Damis Paul. Organiste, pianiste, maître de chapelle, violoniste (Saint-Hyacinthe, Québec, 9 mars 1827 - South Bend, Ind., 13 décembre 1913).
Damis Paul. Organiste, pianiste, maître de chapelle, violoniste (Saint-Hyacinthe, Québec, 9 mars 1827 - South Bend, Ind., 13 décembre 1913).


Paul, Damis

Damis Paul. Organiste, pianiste, maître de chapelle, violoniste (Saint-Hyacinthe, Québec, 9 mars 1827 - South Bend, Ind., 13 décembre 1913). Il fit ses études au séminaire de Sainte-Thérèse, Québec, avec l'abbé Charles-Joseph Ducharme, en même temps que les organiers Joseph Casavant et Louis Mitchell. L.-Nazaire LeVasseur rapporte qu'il fut violoniste à la Société harmonique de Québec (1847-57) mais on sait que le 7 mars 1850, à la basilique Notre-Dame d'Ottawa, il inaugura le cinquième orgue de Casavant après avoir aidé ce dernier dans ses travaux de fabrication et d'installation. Organiste à la cathédrale de Montréal (1842-52), il se rendit ensuite à Québec comme organiste de l'église Saint-Roch (1852-69). Le 9 février 1864, alors que Mitchell venait de restaurer l'orgue Elliott de la basilique de Québec, Damis Paul et son fils Léopold participèrent au récital d'inauguration aux côtés d'Ernest Gagnon, de James Pearce et d'Antoine Dessane. Le 7 mai 1868, il devint le premier secr. de l'AMQ dont il avait quelques jours plus tôt participé à la fondation. À l'automne 1869, il s'établit aux É.-U., d'abord à New York, puis à South Bend, Ind., où il termina sa carrière comme o. m. c. à l'église Notre-Dame. Il a laissé des oeuvres pour piano, orgue et voix dont Scintillation, « grande étude de salon dédiée au prince Louis-Napoléon », publiée à Québec, Montréal et aux États-Unis en 1863 (PMC, vol. I), Jubilé, grande marche pour piano, et un Regina coeli pour solo et choeur. Son répertoire d'orgue était surtout « opératique ».


Lecture supplémentaire

  • Gagné, Richard. 'Un siècle d'activités musicales à St-Roch de Québec,' musicology thesis, CMQ 1975