Piper, David

David (John) Piper. Organiste, pianiste, compositeur, professeur, chef de choeur (Truro, Cornwall, Angl., 2 mars 1943, naturalisé canadien 1991). A.R.M.C.M. 1963, G.R.S.M. 1964, B.Mus. (Manchester) 1965, Ph.D. (ibid.) 1968. Il commença à étudier le piano à 7 ans et l'orgue à 12.

Piper, David

David (John) Piper. Organiste, pianiste, compositeur, professeur, chef de choeur (Truro, Cornwall, Angl., 2 mars 1943, naturalisé canadien 1991). A.R.M.C.M. 1963, G.R.S.M. 1964, B.Mus. (Manchester) 1965, Ph.D. (ibid.) 1968. Il commença à étudier le piano à 7 ans et l'orgue à 12. À 14 ans, il se vit confier son premier poste d'organiste (à la Congregational Church de Newport, Île de Wight). Au RMCM, il étudia l'orgue avec Eric Chadwick - et le violoncelle comme second instrument - puis se perfectionna à l'Université de Manchester avec Brian Runnett. Il écrivit sa thèse de Ph.D. sous la direction de Hans Redlich - « Musique concrète in Paris (1948-52) and elektronische Musik in Cologne (1950-56) : a comparison of theory and methodology ». Piper vint au Canada pour la première fois en 1966, afin de suivre un cours d'été en musique électroacoustique, avec Gustav Ciamaga et Hugh Le Caine (Université de Toronto). En Angleterre, il enseigna à l'Université de Manchester (1968-71), où il mit sur pied et dirigea un petit studio de musique électroacoustique (le premier qu'une université anglaise ait connu), puis fut professeur au dépt de musique de la Huddersfield Polytechnic (1971-72). S'installant au Canada en 1972, il entra au dépt de musique de l'Université Carleton, y mit en place son studio électroacoustique (1974) et forma un groupe d'études en musique contemporaine qu'il dirigea par la suite (1983-84, 1986-89). Prés. du département de 1980 à 1984, il y enseignait toujours en 1991.

Sur les ondes radio de la SRC, Piper a souvent joué comme pianiste accompagnateur ou donné des récitals d'orgue - interprétant parfois ses propres oeuvres. En 1986 la soprano Gloria Jean Nagy et lui-même formèrent le duo Cantabile, qu'on a pu entendre sur les ondes des stations locales de la SRC. En 1990, le duo interpréta des chants de Gustav et Alma Mahler, au cours d'un documentaire sur Mahler (en trois parties) radiodiffusé par la SRC. Piper a exécuté diverses commandes, dont Passacaglia on a Royal Theme (1978, électroacoustique) pour Espace Musique, Aradara pour soprano et octuor vocal (1981, musique dramatique pour l'émission « The Music of Western Civilization » de TV Ontario), Concertino pour orchestre à cordes (1983, pour CAMMAC) et Canticles of Asaph pour choeur et petit orchestre (1984, pour l'église Highgate United Reformed de Londres). Parmi ses autres compositions, citons Concert for Eight (1978) pour ensemble de chambre, Chants à Siva (1979, rév. en 1991) pour mezzo-soprano, baryton et ensemble de chambre, Reflections (1980) pour clarinette et alto, Abstraction I (1982, rév. 1985 sous le titre Reflections II) pour deux pianos, Creation Dances (1987) pour orgue, et Sonata : für Elaine (1989), dédiée à la pianiste Elaine Keillor, qui la créa à Ottawa le 31 mai 1991. Plusieurs des oeuvres de Piper ont été radiodiffusées par la SRC et la station CKCU-FM de l'Université Carleton. Dans The Seven Questions (1985-91, 45 minutes, texte de Leofwin Luke), il combine théâtre, musique et danse.Piper a dirigé des choeurs communautaires et fut dir. mus. et chef (1977-83) de l'orchestre amateur Musica Jocosa. O. m. c. de l'église presbytérienne Saint Stephen's (1985-89) et de l'église anglicane Saint Matthias (1989 -), il a accompagné de nombreux groupes chorals, dont le Choeur du centenaire canadien (1984-86). Il fut cofondateur d'Espace Musique (qu'il présida de 1982 à 1984) et a donné des conférences sur la musique concrète et électroacoustique. Conférencier pour le CRCO à Ottawa (1986-89, en été), il a souvent participé comme juge à des concours d'interprétation et de composition.