Quilico, Louis



Quilico, Louis

Louis Quilico, baryton et professeur (Montréal, 14 janv. 1925 - Toronto, 15 juil. 2000). Après des études à Rome (1947-1948), Quilico revint au Canada pour travailler avec Martial Singher et chanter dans des opéras avec les Variétés lyriques. De 1952 à 1955, il fut boursier du Mannes College, de New York. Il gagna les concours Nos futures étoiles et Singing Stars of Tomorrow de la radio de la SRC en 1953 et les Metropolitan Opera Auditions of the Air en 1955. Il a fait ses débuts à New York, au New York City Opera, le 10 octobre 1955. Il chanta ensuite avec de grands orchestres symphoniques et interpréta des rôles principaux avec des compagnies d'opéra comme Covent Garden (1960-1963), l'Opéra de Paris, l'Opéra de Rome et la Compagnie d'opéra canadienne, à Buenos Aires et au Théâtre Bolshoi. Son interprétation du rôle principal dans Rigoletto lui valut une renommée particulière. Après 1972, il chanta régulièrement au Metropolitan Opera, où on célébra ses 25 ans de spectacle sur cette scène par une soirée spéciale en son honneur. Quilico a été professeur à la faculté de musique de l'U. de Toronto de 1970 à 1987 et à McGill de 1987 à 1990; plus tard il enseigna en Isral et à Philadelphie. Il a formé plusieurs jeunes chanteurs importants (Peter Barcza, John Dodington, Avo Kittask, Roelof Oostwoud, Janis Orenstein, Gino QUILICO et Gary Relyea). Il a remporté le Prix de musique Calixa-Lavallée de 1965 et fut nommé compagnon de l'Ordre du Canada en 1974. En 1985, il reçut la médaille du Conseil canadien de la musique. Quatre vidéos le mettant en vedette ont été lancés, ainsi que 31 enregistrements.


Lecture supplémentaire

  • Christina Petrowska, Rigoletto: In Conversation with Louis Quilico (1996; rev. 1999).