Read, David Breakenridge

En 1881, Read prend sa retraite et se consacre à la préservation de l'histoire de l'Ontario. Il écrit des articles, donne des conférences et est actif au sein de diverses sociétés historiques.

Read, David
David Breakenridge Read, maire de Toronto (avec la permission des City of Toronto Archives/SC267-72).

Read, David Breakenridge

 David Breakenridge Read, avocat, politicien, historien (Canton d'Augusta, Haut-Canada, 13 juin 1823 -- Toronto, 11 mai 1904). Issu de la classe des riches propriétaires terriens de l'est de l'Ontario, Read fait ses études au UPPER CANADA COLLEGE à Toronto et est admis au barreau en 1845. Après avoir établi avec succès son cabinet d'avocats, il est élu conseiller municipal en 1858 et est maire intérimaire de Toronto pendant 50 jours, soit le plus court mandat dans l'histoire de Toronto. Membre de la Société du barreau du Haut-Canada, il siège au conseil de 1855 à 1881 et enseigne le droit pendant 25 ans à Osgoode Hall.

En 1881, Read prend sa retraite et se consacre à la préservation de l'histoire de l'Ontario. Il écrit des articles, donne des conférences et est actif au sein de diverses sociétés historiques. Il publie aussi les biographies de John Graves SIMCOE et de sir Isaac BROCK ainsi que des histoires traitant de la vie des lieutenants-gouverneurs de l'Ontario et des RÉBELLIONS DE 1837. Cependant, son legs le plus important est l'ouvrage intitulé The Lives of the Judges of Upper Canada and Ontario from 1791 to the Present Time (1888), qui est devenu un classique de l'histoire juridique canadienne. Les oeuvres de Read ont grandement contribué à stimuler un plus grand intérêt pour le passé de l'Ontario (voir William Renwick RIDDELL) et sont encore citées par les historiens.