Red Jacket (Otetiani) | l'Encyclopédie Canadienne

article

Red Jacket (Otetiani)

Red Jacket (Otetiani), leader autochtone (né en 1750 près de Conaga, dans le comté de Seneca, à New York; décédé le 30 janvier 1830 à Seneca Village, près de Buffalo). Otetiani était également connu sous le nom de Red Jacket (veste rouge), en raison d’un manteau d’officier rouge orné que lui avaient remis les Britanniques. Il a reçu ce manteau en reconnaissance des services rendus en temps de guerre pendant la Révolution américaine. Il a soutenu les Américains pendant la guerre de 1812.

Red Jacket

Red Jacket est le fils de Thadahwahnyeh du clan cayuga de la Tortueet d’Aheweyneyohn, une Sénéca du clan du Loup. Ses talents d’orateur lui valent le nom de Sagoyewatha (littéralement « il les tient éveillés »).

La Révolution américaine sème la division au sein de la Confédération haudenosaunee. Les Oneidas et les Tuscaroras se rangent du côté des pionniers américains, tandis que les Kanyen’kehà : ka (Mohawks), les Onondagas, les Cayugas et les Sénécas appuient les Britanniques. C’est pendant la Révolution américaine que Red Jacket devient hostile à Joseph Brant. En effet, ce dernier avait mis en doute son courage au combat. En 1779, Red Jacket avait battu en retraite devant les troupes américaines du général John Sullivan et avait par la suite cherché à négocier un traité distinct avec les Américains. Mais les Britanniques, par le traité de Paris (1783), concèdent aux États-Unis les terres situées entre les Appalaches et le Mississippi, même s’ils avaient déjà reconnu, par l’Acte de Québec (1774), que ces terres constituaient un territoire relevant de la souveraineté des Indiens. Red Jacket n’accepte pas que les Britanniques puissent céder un territoire appartenant aux Premières Nations. Après la Révolution, Red Jacket s’efforce d’accommoder la nouvelle république américaine.

En 1792, il rencontre le président George Washington qui lui remet une « médaille de la paix ». En 1794, avec Corn Planter (Kaintwakon, Oneida), Handsome Lake (Ganioda’yo, Tuscarora) et Little Beard (Sigwaahdohgwih, Sénéca), Red Jacket négocie le traité de Canandaigua. Ce traité définit les conditions pour l’achat des terres des Six Nations au sud des Grands Lacs.

Tous les membres des Six Nations conviennent d’observer la neutralité lors du déclenchement de la guerre de 1812. Toutefois, les Kanyen’kehà : ka (Mohawks) se rangent immédiatement du côté des Britanniques. Red Jacket convainc alors les Sénécas d’appuyer les Américains. Bien qu’il soit âgé de 60 ans, il prend la tête des Sénécas lors des batailles de fort George et de Chippawa. Après la guerre, Red Jacket finit ses jours à Buffalo, dans l’État de New York.

Collection des peuples autochtones

Liens externes