Rhubarbe



La rhubarbe est commune au Canada. Elle est principalement cultivée pour ses tiges, qu'on mange soit fra\u00eeches (avec du sucre) ou qu'on utilise pour faire de la confiture, des sauces, des tartes, de la croustade ou du jus. On lui reconna\u00eet également certaines propriétés médicinales (avec la permission d'Isis Gagnon-Grenier).

Rhubarbe

Rhubarbe (du genre Rheum) est le nom commun d'une cinquantaine d'espèces de plantes herbacées vivaces des climats frais, de la famille du SARRASIN, et originaires de l'Asie centrale. La rhubarbe commune (R. rhabarbarum ou R. Rhaponticum) est probablement la première à être cultivée, d'abord pour les propriétés purgatives de la poudre tirée de sa racine. La rhubarbe devient une plante comestible en Europe au milieu du XVIIIe siècle et pousse maintenant au Canada. De nombreux croisements ont été effectués pour en arriver aux cultivars que l'on connaît aujourd'hui. Les feuilles de rhubarbe sont toxiques. Seul le long pétiole peut être consommé. Il peut être récolté pour l'utilisation immédiate ou pour la transformation (conserves, produits congelés, garniture de tartes). Les plantes dormantes peuvent être sorties du sol au début de l'hiver afin de subir un forçage dans un abri chauffé et sombre où se développent les pétioles délicats. On en fait la culture commerciale en Ontario.


En savoir plus