Ross, Malcolm

Malcolm Ross, humaniste et enseignant (Fredericton, N.-B., 2 janv. 1911 - Halifax, N.-É., 4 déc. 2002). À l'U. du Manitoba, à l'U. Trinity Western, à l'U. Queen et à l'U. Dalhousie, son enthousiasme et son discernement lui assurent une réputation de professeur remarquable.
Malcolm Ross, humaniste et enseignant (Fredericton, N.-B., 2 janv. 1911 - Halifax, N.-É., 4 déc. 2002). À l'U. du Manitoba, à l'U. Trinity Western, à l'U. Queen et à l'U. Dalhousie, son enthousiasme et son discernement lui assurent une réputation de professeur remarquable.


Ross, Malcolm

Malcolm Ross, humaniste et enseignant (Fredericton, N.-B., 2 janv. 1911 - Halifax, N.-É., 4 déc. 2002). À l'U. du Manitoba, à l'U. Trinity Western, à l'U. Queen et à l'U. Dalhousie, son enthousiasme et son discernement lui assurent une réputation de professeur remarquable. À titre de directeur de la publication de la série New Canadian Library, Ross sait faire profiter les lecteurs canadiens du même enthousiasme et du même discernement. Au début, ses oeuvres et ses articles portent sur le XVIIe siècle (Milton's Royalism, 1943, 1970). Ross aborde ensuite des sujets universels (Poetry and Dogma, 1954, 1969), puis rédige des critiques d'oeuvres canadiennes et des anthologies (Our Sense of Identity, 1954; The Arts in Canada, 1958 et The Impossible Sum of Our Traditions, 1986). En tant qu'administrateur et décideur au Conseil des arts du Canada, à la Société royale du Canada et à l'Association canadienne des humanités, il joue un rôle extrêmement bénéfique pour la culture canadienne.