Ruh, Philip

 En Alberta, malgré les limites de sa formation pédagogique en architecture, Ruh conçoit cinq églises et un monastère, dont il dirige la construction, ainsi que des jardins pour la famille Faryna à Radway. En 1924, il déménage à Mountain Road, au Manitoba.

\u00c9glise de l
La construction a commencé en 1930, \u00e0 Cook's Creek, au Manitoba; l'architecte est le p\u00e8re Ruh (avec la permission du minist\u00e8re de la Culture, du Patrimoine et de la Citoyenneté du Manitoba; Direction des ressources historiques).

Ruh, Philip

 Philip Ruh, né Roux, prêtre (OMI) et architecte (Bickenholtz, Alsace-Lorraine, 6 août 1883 -- Saint-Boniface, Man., 24 oct. 1962). Ruh entre chez les Oblats en Europe et est ordonné prêtre en Hollande en 1910. Il se porte volontaire comme missionnaire chez les Ukrainiens catholiques du Canada et demeure deux ans (1911-1913) en Ukraine pour y étudier la langue et la culture. Il arrive à Edmonton en mai 1913 après être passé par New York, et est affecté au service de toutes les colonies ukrainiennes situées au nord de la rivière Saskatchewan Nord.

 En Alberta, malgré les limites de sa formation pédagogique en architecture, Ruh conçoit cinq églises et un monastère, dont il dirige la construction, ainsi que des jardins pour la famille Faryna à Radway. En 1924, il déménage à Mountain Road, au Manitoba. C'est à cette époque qu'il change l'orthographe de son nom afin d'être en accord avec sa culture d'adoption. Au cours des années 20, il conçoit plusieurs églises, dont l'église St. Mary de Mountain Road, la plus grande église en bois de l'Ouest canadien (détruite par le feu en 1966); l'église Blessed Mary Virgin, à Portage la Prairie (construite en 1929 et démolie en 1983); l'église Holy Ascension à Winnipegosis (1929); et l'église St. Basil the Great, à Regina (1928).

En 1930, le père Ruh est affecté à Cook's Creek, au Manitoba, où il reste jusqu'à la fin de sa double carrière de prêtre et d'architecte. C'est en 1930 qu'il commence la conception et la direction de la construction de l'église Immaculate Conception, un monument qui n'est achevé qu'en 1952. En 1941, au milieu de la longue période de construction, il reçoit le titre de monseigneur. La construction de la grotte et du calvaire adjacents à l'église commence en 1954 et est encore inachevée au moment de sa mort en 1962.

Le père Ruh met ses talents et son énergie dans plusieurs autres projets d'église durant la longue période de construction à Cook's Creek. Au cours des 30 dernières années de sa vie, il conçoit plusieurs belles églises dans des villes et des villages de l'Ontario et de l'Ouest canadien. L'église de St. Josophat à Edmonton (v. 1942) est un exemple qui nous reste de son oeuvre. Il a aussi conçu le design d'églises pour les villes de Dauphin, au Manitoba, de Saskatoon, en Saskatchewan, et de Grimsby, en Ontario.

Le père Ruh est l'un des grands bâtisseurs d'églises du Canada. En adaptant les plans qu'il a apportés dans son pays d'adoption, il réalise une fusion souvent stimulante du grand style et de l'architecture vernaculaire. Au moins 40 des bâtiments qu'il a conçus dans l'Ouest canadien nous restent en héritage.


Lecture supplémentaire

  • B. Rotoff et al, Monuments to Faith (1990); Philip Ruh, Missionary and Architect (his biography in Ukrainian with an English translation) (1960).