Salaire réel

Le salaire réel est l'estimation du salaire en argent ou le salaire nominal ajusté pour tenir compte de son pouvoir d'achat effectif en termes des biens et services qu'il permet de se procurer.

Salaire réel

Le salaire réel est l'estimation du salaire en argent ou le salaire nominal ajusté pour tenir compte de son pouvoir d'achat effectif en termes des biens et services qu'il permet de se procurer. Pour établir une estimation du salaire réel, il faut diviser le revenu monétaire (horaire, hebdomadaire ou annuel) par l'INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION is a weighted sum of the percentage change in the price of commodities commonly bought by households compared to a particular base year.

De 1870 à 1950, le salaire réel horaire des travailleurs salariés a augmenté de plus de 346 p. 100, soit un taux moyen annuel de 1,9 p. 100. Cette évolution ne s'est pas produite à un rythme constant : les variations entre les différentes époques sont attribuables à des facteurs cycliques qui influent sur la demande de main-d'oeuvre des entreprises et sur le niveau des prix auquel font face les consommateurs. À long terme toutefois, l'élément déterminant et fondamental du taux de croissance du salaire réel est la productivité des travailleurs, elle-même déterminée par les compétences de la population active, la FORMATION DE CAPITAL (c.-à-d. l'investissement) des entreprises et les changements technologiques.Au Canada, la rémunération hebdomadaire et le salaire nominal ont augmenté de 370,3 p. 100 de 1961 à 1981. Cette hausse est en grande partie le reflet d'un taux d'INFLATION élevé, en particulier à la fin des années 60 et pendant les années 70. De 1986 à 1993, cependant, le salaire réel n'a presque pas augmenté (moins de 1 p. 100), en partie à cause du ralentissement de la croissance de la productivité et en raison d'une conjoncture économique plutôt léthargique.

Les estimations du salaire réel national peuvent être parfois trompeuses comme moyen de mesurer le bien-être économique individuel. Il faut prendre en considération la tendance à la réduction de la semaine de travail. En 1870, une semaine de travail normale dans le secteur de production de biens comptait 64 heures. Elle n'en comptait que 40,8 heures en 1967, et, vers le milieu de 1992, elle était 36,6 heures en moyenne. Cette diminution de la durée de la semaine de travail signifie que le changement survenu dans le salaire horaire réel tend à surestimer la croissance du revenu hebdomadaire réel. Les estimations en question ne tiennent pas non plus compte du CHÔMAGE. Même si le salaire réel a augmenté pendant la grande crise du début des années 30, les taux de chômage élevés veulent dire que le revenu réel prévu (le salaire réel pondéré par la probabilité d'emploi) a sans doute considérablement diminué. Enfin, dans le contexte canadien, l'accent mis sur le salaire réel national masque aussi les différences qui existent entre les niveaux et tendances du salaire réel qui prévalent dans chacune des régions.