Saunders, William

William Saunders, pharmacien, naturaliste et agronome (Crediton, Angl., 16 juin 1836 -- London, Ont., 13 sept. 1914). Saunders fonde le Service des fermes expérimentales (aujourd'hui la Direction générale de la recherche) au ministère fédéral de l'AGRICULTURE.

William Saunders, pharmacien, agronome (Crediton, Angl., 16 juin 1836 -- London, Ont., 13 sept. 1914). Saunders fonde le Service des fermes expérimentales (aujourd'hui la Direction générale de la recherche) au ministère fédéral de l'AGRICULTURE. En 1848, il quitte l'Angleterre avec sa famille pour s'installer au Canada, où il apprend le métier de pharmacien. Il ouvre sa propre boutique en 1855. Son intérêt pour les insectes nuisibles aux plantes médicinales l'amène à fonder la Société entomologique du Canada en 1863.

Passionné de jardinage et d'arboriculture fruitière, Saunders introduit de nombreuses nouvelles variétés de fruits. En 1874, il est nommé membre de l'American Association for the Advancement of Science. Il est président de l'Ordre des pharmaciens de l'Ontario de 1879 à 1882 de même que de la Société d'hypothèques Huron et Érié. En 1881, il devient membre de la Société royale du Canada et, en 1882, il est président de la Fruit Growers' Association of Ontario.

En 1886, le Parlement adopte une loi pour la création de fermes et de stations expérimentales fédérales, dont Saunders sera le directeur. Cette loi s'appuie en partie sur le rapport que Saunders produit après son enquête menée en 1885 sur les stations américaines. Il accomplit sa nouvelle tâche avec énergie, choisissant lui-même les sites pour les cinq premières fermes de même que le personnel, et continue de s'intéresser à la sélection des céréales, à l'horticulture et à la foresterie. Il met sur pied le programme d'amélioration du blé qui amène son fils sir Charles Edward SAUNDERS à créer une nouvelle variété, le BLÉ MARQUIS, qui a enclenché le développement agricole de l'Ouest canadien. Il reçoit des diplômes honoriques de l'U. Queen et de l'U. de Toronto. Ses nombreux ouvrages techniques se trouvent dans les bibliothèques du ministère de l'Agriculture.