Seguin, Fernand

Fernand Seguin, biochimiste et vulgarisateur scientifique (Montréal, Qc, 9 juin 1922 -- id.,19 juin 1988). Sa thèse de maîtrise, une méthode de détermination de la présence d'amidopyrine dans le sang, lui vaut le prix Casgrain-Charbonneau.

Seguin, Fernand

Fernand Seguin, biochimiste et vulgarisateur scientifique (Montréal, Qc, 9 juin 1922 -- id.,19 juin 1988). Sa thèse de maîtrise, une méthode de détermination de la présence d'amidopyrine dans le sang, lui vaut le prix Casgrain-Charbonneau. Vers la fin des années 40, il mène des recherches en biochimie à Chicago et à Paris, et, de 1945 à 1950, il enseigne à l'U. de Montréal. En 1950, il fonde le département de recherches biochimiques à l'hôpital Saint-Jean-de-Dieu, où il se spécialise dans l'étude des causes biologiques de la schizophrénie.

En 1954, il abandonne sa carrière de chercheur et de professeur et commence une longue série de programmes à la radio et à la télévision qui font naître la curiosité scientifique populaire au Québec et sont à l'origine de nombreuses carrières scientifiques. Suivent les programmes pour adultes : Le Roman de la science (1956-1960), Aux frontières de la science (1960-1961) et L'Homme devant la science. Avec Le Sel de la semaine (1965-1970), il devient en quelque sorte un critique de la science.

De 1975 à 1977, il anime Science Réalité, un programme télévisé hebdomadaire. En 1977, il devient le premier Canadien à recevoir le prix Kalinga, de l'UNESCO, la plus prestigieuse récompense remise en vulgarisation scientifique, et rejoint ainsi les rangs de Bertrand Russell (1957), Julian Huxley (1953) et Margaret Mead (1970).