Site archéologique de l'effigie Ward

L'effigie Ward est l'une des 14 effigies connues ou soupçonnées de représenter une silhouette mâle en pierres dans les plaines canadiennes et américaines.

Photo avec la permission du Black Crossing Historic Park
L'effigie Ward représentant Napi; la tête se trouve en haut de l'image (avec la permission du Blackfoot Crossing Historic Park)

Site archéologique de l'effigie Ward

Le site archéologique de l'effigie Ward (No. Borden EfPf-16) est situé juste au nord de la réserve de la Nation Siksika, à environ 100 km à l'est de CALGARY, en Alberta. L'effigie est composée de pierres traçant le contour d'un mâle humain. Elle est orientée avec la tête pointant à peu près vers l'ouest. La tête, représentée par deux pierres et supportée par un cou composé de trois pierres, fait approximativement face au sud. Un agencement rectangulaire et peu profond de pierres forme le torse, tandis que quatre pierres centrales représentent possiblement le cœur. Un alignement de six pierres situé à droite de la figure pourrait représenter la partie supérieure du bras droit, mais il n'y a aucun contact direct entre l'alignement et la figure. Les deux jambes sont légèrement fléchies et représentées avec les pieds orientés vers la droite (approximativement vers le sud). Un agencement composé de trois pierres entre les jambes correspond à un pénis et deux testicules.

L'effigie Ward est l'une des 14 effigies connues ou soupçonnées de représenter une silhouette mâle en pierres dans les plaines canadiennes et américaines. Huit exemples sont connus ou présumés en Alberta, trois au Montana, une dans l'ouest de la Saskatchewan, une au nord-ouest du Dakota du Nord et une au nord-ouest du Kansas. Ces figures sont collectivement reconnues comme étant des représentations de Napi et, du moins en Alberta, elles sont communément associées aux groupes BLACKFOOT. Napi est un personnage Blackfoot associé à la création, et il est souvent en évidence dans les récits concernant la création ou la modification de certaines caractéristiques du paysage dans le sud de l'Alberta. On pense que les représentations de Napi en Alberta correspondent aux endroits où il s'est étendu pour se reposer lors de son voyage à travers la région.

En effet, selon l'aîné Steven Red Old Man, une fois, Napi a voyagé à partir de ce qui est maintenant connu sous le nom de Gem au sud de l'Alberta, vers l'ouest jusqu'au ferry Crowfoot sur la rivière Bow, puis vers la colline où se situe l'effigie Ward; son périple s'est terminé à ce qui est maintenant Okotoks à environ 20 km au sud de Calgary, où il a été arrêté par une grosse pierre. À chaque endroit où il se reposait au cours de son voyage, Napi reproduisait sa silhouette avec des pierres, pour marquer son passage et ce qu'il considérait comme son territoire. L'histoire des voyages de Napi dans la langue Blackfoot est intitulée « No was tse mas si », ce qui signifie « limite ». La démarcation de son territoire était donc une façon pour Napi d'informer les autres qu'ils ne devraient pas y faire intrusion.

On croit généralement que les figures Napi dans les Plaines canadiennes ont été créées au cours de la période de pré-contact tardive (entre il y de cela environ 2000 ans et 1750 ap. J.-C.). On a laissé entendre que ces figures pourraient possiblement être associées à la plus large Tradition cérémonielle de l'ART RUPESTRE des plaines : une manifestation de la période de pré-contact tardive qui semble avoir été principalement centrée sur l'exploration des relations entre les gens et le monde des esprits, peut-être dans le contexte de performances cérémonielles ou rituelles.


En savoir plus

Lecture supplémentaire

  • J. Rod Vickers, "Napi Figures: Boulder Outline Effigies on the Plains," Archaeology in Alberta: A View From the New Millennium (2008), "Anthropomorphic Effigies of the Plains" Plains Anthropologist (2008); J. D. Keyser and M. Klassen, Plains Indian Rock Art (2001).