Société biblique canadienne

Fondée en 1904, la Société biblique canadienne (SBC) a pour but de publier et de diffuser les Saintes Écritures.

Société biblique canadienne

Fondée en 1904, la Société biblique canadienne (SBC) a pour but de publier et de diffuser les Saintes Écritures. La British and Foreign Bible Society (BFBS) est fondée en 1804 à Londres (Angleterre) et sa première publication diffusée à l'étranger, l'Évangile de Jean en mohawk, arrive au Canada en 1805. Des colons de la Nouvelle-Écosse reçoivent des bibles de la BFBS et collectent des fonds dès 1808 pour l'oeuvre de la société. Celle-ci établit des filiales dans les Maritimes, puis progresse vers l'ouest. Après quelque temps, la création d'une société biblique nationale va de soi, et les filiales canadiennes de la BFBS se réunissent à Toronto les 14 et 15 septembre 1904 pour former la Société biblique canadienne.

En 1946, un certain nombre de sociétés bibliques nationales forment une fraternité mondiale, l'Alliance biblique universelle, dont la SBC est membre fondateur. La société se limite strictement aux Écritures et laisse aux Églises le soin de les interpréter. Cette organisation oecuménique collabore avec toutes les confessions chrétiennes. En 1986, elle distribue plus de 12 millions d'exemplaires de la Bible, des évangiles, de l'Ancien et du Nouveau Testament et de textes choisis des Écritures en 104 langues au Canada. Les Écritures sont maintenant publiées en 1848 langues, et les diverses sociétés en distribuent 500 millions d'exemplaires par année dans le monde.