Société de Saint-Vincent de Paul

Organisme catholique voué aux oeuvres de charité, la Société de Saint-Vincent de Paul a été fondée en 1833 par Frederic Ozanam, un étudiant de la Sorbonne, à Paris, âgé de 20 ans.

Société de Saint-Vincent de Paul

Organisme catholique voué aux oeuvres de charité, la Société de Saint-Vincent de Paul a été fondée en 1833 par Frederic Ozanam, un étudiant de la Sorbonne, à Paris, âgé de 20 ans. Ozanam et six autres étudiants créent la Société en réponse aux sarcasmes prétendant que le christianisme a fait son temps, surtout en ce qui concerne les pauvres. Ils choisissent comme patron saint Vincent de Paul, qui avait attiré l'attention sur les problèmes sociaux 200 ans plus tôt, et se consacrent à aider les pauvres.

La conférence attire plus de 200 membres dès sa première année et s'étend bientôt aux provinces françaises et à Rome (1842), à l'Angleterre (1844), à l'Allemagne (1846) et partout en Europe. Le Dr Joseph Painchaud se joint à la conférence à Paris et, de retour au Québec, fonde la conférence Notre-Dame en 1846. Des conférences s'organisent à Montréal (1848), à Toronto (1850) et dans toute l'Amérique du Nord britannique.

Les membres de la Société de Saint-Vincent de Paul concentrent leurs efforts dans les paroisses, bien que des conférences soient créées à des fins particulières ou dans des lieux spécifiques comme les prisons, les écoles et les foyers de personnes âgées. La Société a pour principaux objectifs d'encourager la pratique du christianisme, de visiter, d'aider et de réconforter les pauvres et les infirmes. Aujourd'hui, la Société de Saint-Vincent de Paul est présente dans 145 pays et compte plus de 1 milliard membres. Le Canada compte environ 950 conférences regroupant plus de 10 000 membres.