Sorbier

Le sorbier des oiseaux, ou sorbier des oiseleurs, (S. aucuparia) introduit de l'Europe, et cultivé comme PLANTE ORNEMENTALE, des Haida Gwaii jusqu'à Terre-Neuve, et se répand souvent dans la nature, comme une plante indigène.

Sorbier monticole
Le \u00ab Sorbus decora \u00bb est un arbre indig\u00e8ne du Canada. Les oiseaux apprécient beaucoup ses petite baies rouges semblables \u00e0 de petites pommes (illustration de Claire Tremblay).

Sorbier

Le sorbier est un petit arbre ou arbrisseau du genre Sorbus de la famille des Rosacées et il en existe environ 100 espèces distribuées en Eurasie tempérée et en Amérique du Nord. C'est une plante sans épine ni aiguillon, à feuilles caduques, simples ou composées et comprenant alors de 9 à 11 folioles penniformes (en forme de plumes). La fleur d'un blanc crémeux forme une inflorescence en cyme large et aplatie. La baie, petite et rouge, ressemble à une pommette, et est très recherchée par les oiseaux. Le Canada compte quatre espèces indigènes, qu'on trouve habituellement dans les boisés humides : deux dans l'Est (S. americana, S. decora) et deux dans l'Ouest (S. scopulina, S. sitchensis).

Le sorbier des oiseaux, ou sorbier des oiseleurs, (S. aucuparia) introduit de l'Europe, et cultivé comme PLANTE ORNEMENTALE, des Haida Gwaii jusqu'à Terre-Neuve, et se répand souvent dans la nature, comme une plante indigène. Dans certains ouvrages de références, Sorbus est classé dans le genre Pyrus (poire). Les autochtones de l'Amérique du Nord utilisaient les baies et l'écorce pour leurs vertus médicinales. Le bois se plie facilement et sert à fabriquer la charpente des CANOTS et les raquettes à neige. Même si son nom anglais (montain ash) suggère que le sorbier est un FRÊNE, ce n'est pas le cas.


En savoir plus

Liens externes